Emploi & Handicap : 4 avantages pour les entreprises !
Emploi & Handicap : 4 avantages pour les entreprises !

En France, il y aurait 41 millions de personnes concernées par un handicap qu’il soit moteur, psychique, sensoriel, intellectuel ou d’origines diverses. La loi Handicap réformée en 2005 encourage l’emploi des personnes handicapées en obligeant les entreprises de 20 salariés ou plus à respecter un quota de 6 % de personnes handicapées ou de s’acquitter de contributions financières reversées à l’Agefiph. Néanmoins, malgré cette loi, le taux d’activité des personnes en situation de handicap n’est que de 46 % contre 71 % pour les personnes valides. Voici pourtant 4 avantages significatifs à employer une personne en situation de handicap pour une entreprise.

1. Affirmer la responsabilité sociale de votre entreprise

Employer des personnes en situation de handicap permet de concrétiser un discours sur la responsabilité sociale de l’entreprise. En plus de l’obligation de respecter le quota légal, cela montre que vous avez entrepris une réflexion autour de l’emploi des personnes handicapées et valorise l’image de votre entreprise.

2. Effectuer des recrutements efficaces : compétences, motivation et fidélité

Les sondages montrent que les salariés en situation de handicap sont décris par leurs employeurs comme plus consciencieux et plus fidèles à leur entreprise. Si vous avez des doutes concernant leurs compétences, sachez que 82 % des salariés interrogés lors du sondage Louis Harris et ayant un collègue handicapé le perçoivent comme aussi performant. Volontarisme et motivation sont deux termes bien souvent employés pour décrire un travailleur handicapé !

3. Favoriser l’esprit d’équipe

Les travailleurs en situation de handicap permettent aux salariés valides de relativiser sur les tracas de la vie quotidienne et permettent de fédérer une équipe, notamment grâce à l’entraide qui se met souvent en place. En effet, 91 % des salariés interrogés se disent prêts à se mettre à la disposition d’un travailleur handicapé pour l’aider dans son travail quotidien ou dans son intégration. De plus, 88 % des salariés sondés ayant un collègue en situation de handicap disent l’expérience enrichissante et de nature à donner du sens à leur travail.

4. Bénéficier d’un accompagnement financier

Déclarer un salarié en tant que travailleur handicapé permet d’obtenir un accompagnement, notamment de la part de l’Agefiph. Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, celle-ci met à votre disposition des aides et prestations destinées à faciliter le recrutement, l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Ces prestations sont prescrites par deux partenaires-services de l’Agefiph : les Cap Emploi et les Sameth qui sont présents dans chaque département et qui constituent des interlocuteurs privilégiés des employeurs. Les prestations sont assurées par des professionnels qui apportent conseil et expertise sur les différentes situations de handicap. Leurs interventions englobent également les problématiques d’aménagement de situation de travail organisationnel et technique. Pour obtenir plus d’informations sur les aides et services, vous pouvez consulter les sites de l’Agefiph, du Sameth et du Cap emploi.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  L’emploi des personnes handicapées, où en est-on ?