50 ans stop gluten

Arrêter le gluten et le lactose après 50 ans : pourquoi ?

Passé l’âge de 50 ans, certaines personnes choisissent d’arrêter de consommer du gluten et du lactose, l’objectif étant de se sentir mieux dans leur peau. On fait le point.

Les raisons d’arrêter le gluten et le lactose après 50 ans

 

Arrêter de consommer des aliments contenant du gluten (blé, seigle, avoine, orge et leurs dérivés) et du lactose (lait et ses dérivés) conduit à adopter une alimentation plus saine et donc, une meilleure hygiène de vie. En contraignant les individus à délaisser les produits industriels riches en sucres et en graisses, un régime sans lactose ni gluten réduit les troubles digestifs et intestinaux (ballonnements, diarrhées…).

C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup se lancent après 50 ans ! A côté de cela, un bon équilibre alimentaire contribue à limiter la prise de poids et à garder la ligne.

 

Manger des aliments sans gluten offre également l’opportunité de diversifier son alimentation. Plutôt que de consommer du blé, les individus se tournent vers d’autres céréales, comme le sarrasin, le quinoa ou encore le millet, moins répandus. La cuisine se retrouve ainsi renouvelée. Certaines personnes expliquent aussi avoir retrouvé une bonne vitalité après l’arrêt du lactose et du gluten, comme un « coup de boost » !

 

Arrêt du gluten et du lactose : attention aux signes de carence !

 

Si vous choisissez d’arrêter le gluten et le lactose après 50 ans, il faut toutefois prêter attention aux éventuels effets secondaires. L’élimination d’un type d’aliment peut en effet entraîner des carences, en calcium par exemple, si vous ne remplacez pas les produits laitiers correctement.

Il est important de bien vous informer au préalable et de faire un bilan de santé. Vous pouvez vous tourner vers votre médecin traitant ou vers un nutritionniste.

Ce dernier sera en mesure de vous conseiller au mieux, en vous orientant, entre autres, vers la consommation d’eaux calciques, de légumes, de viandes maigres ou encore de laitages végétaux.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Comment s’alimenter après une trachéotomie ?

•  L’alimentation anti-âge

•  Diabète de type 1 : quelle alimentation ?