Pourquoi consulter un podologue ?

Professionnel de santé à part entière, le pédicure-podologue prévient et soigne les maux des pieds et des ongles. Utile à tout âge, l’intervention de ce spécialiste est particulièrement bénéfique pour les personnes âgées. Nous vous expliquons pourquoi consulter un podologue.

Pour se sentir mieux dans son corps et dans ses souliers

Si vous ressentez une douleur au niveau du pied ou d’un ongle, si vous éprouvez des difficultés à vous chausser et à vous déplacer, il ne faut pas hésiter à consulter un podologue.

Grâce à sa formation, le pédicure-podologue est en mesure de prendre en charge diverses affections du pied et des ongles. Vous pouvez solliciter son aide si vous souffrez d’une déformation osseuse ou articulaire, d’une plaie chronique, d’une induration gênante (notamment un cor ou un durillon), d’une mycose, d’un ongle incarné, d’une verrue plantaire… Ce professionnel de santé peut également prescrire des semelles orthopédiques.

Enfin, le pédicure-podologue peut apporter un éclairage nouveau sur des douleurs de dos, de cheville, de genou ou de hanche, fréquentes à un certain âge. En effet, un problème de pied se trouve parfois à l’origine de ces maux.

Consulter un podologue pour rester en bonne santé et préserver son autonomie

Les problèmes de pied ou d’ongle nuisent à la posture, à l’équilibre ainsi qu’à la locomotion. Prendre soin de ses pieds contribue donc à limiter le risque de chute et à maintenir son autonomie.

Attention, certains soucis plantaires peuvent passer inaperçus ! À cet égard, la Haute Autorité de Santé (HAS) souligne l’intérêt de consulter un podologue à titre préventif pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Lors de la consultation, le pédicure-podologue interroge le patient, procède à un examen complet puis effectue les gestes techniques nécessaires. Il conseille également le patient et l’aidant sur les soins quotidiens des pieds et des ongles ainsi que sur le chaussage. Enfin, il explique quels sont les signes d’alerte qui doivent mener à consulter de nouveau.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Qu’est-ce qu’un ergothérapeute ?

 Interview d’un ostéopathe