Un demi-million de seniors « en situation de mort sociale »

ort-sociale-

Une étude publiée à la fin du mois de septembre 2021 tire la sonnette d’alarme sur un phénomène qui ne cesse de s’accroître : la solitude des seniors.
La pandémie de la covid-19 a encore amplifié une triste situation, déjà bien ancrée en France avant 2020.

Un demi-million de personnes en dehors de toute vie sociale

Le chiffre mis en avant par l’étude est impressionnant : 1 demi-million de personnes âgées vit sans nourrir aucune relation sociale ou presque. Il représente une augmentation de 77 % en 4 ans.

La pandémie et les confinements qui en ont écoulé ont affecté tous les seniors, privés des visites de leurs proches. Si certains ont enfin pu retrouver une vie à peu près normale, ceux dont la vie sociale n’était que très peu développée se retrouvent dans un isolement total, car les restrictions gouvernementales ont brisé le lien fragile qui les unissait à d’autres personnes.

L’effacement des cercles de sociabilité

Les données prennent en compte les différents cercles de sociabilité : famille, amis, voisinage et associations. Le demi-million en dehors de toute vie sociale (530 000 personnes pour être exact) sont exclus de l’ensemble de ces cercles.
Les chiffres relatifs au cercle familial sont tout aussi effarants. Le nombre de personnes âgées éliminées des cercles familiaux a connu en quatre ans une explosion, avec une progression de 122 %, soit plus du double, passant de 900 000 en 2017, à 2 millions en 2021.

Quant au cercle amical, alors que 1,5 million de seniors n’avaient aucune relation amicale en 2017, ils sont aujourd’hui 3,9 millions, soit une personne sur cinq.

L’abandon de la loi Grand Âge

L’association des Petits Frères des Pauvres regrette amèrement l’abandon de la loi Grand Âge promise par Emmanuel Macron. L’isolement étant le premier pas vers la dérive morale et la perte d’autonomie des personnes âgées, l’association déplore ce désengagement concernant l’aspect humain du phénomène de l’isolement.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Maintenir le lien social face à la perte d’autonomie

 La médiation animale

 

Partagez sur :