AAH – Allocation aux adultes handicapés

AAH – Allocation aux adultes handicapés

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière destinée aux personnes majeures en situation de handicap. Elle est versée sous condition de ressources afin de compenser une incapacité de travail ou de faire face aux dépenses de logement. Elle vise à assurer un revenu minimum à chacun. 

Conditions d’attribution de l’AAH

  • Résider à domicile, en France ou dans les DOM
  • Détenir un titre de séjour valide, si vous n’êtes pas un ressortissant européen
  • Avoir un taux d’incapacité supérieur ou égal à 50 % et avoir une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi du fait de votre handicap
  • Avoir plus de 20 ans
    NB : lorsque vos parents ne perçoivent plus de prestations familiales pour vous, vous pouvez prétendre à l’AAH à partir de 16 ans
  • Avoir moins de l’âge minimum de la retraite, au-delà vous basculez vers une retraite pour inaptitude
    NB : lorsque vous êtes atteint d’une incapacité d’au moins 80 %, une AAH différentielle, peut vous être versée au-delà de l’âge minimum légal de départ à la retraite en complément d’une retraite inférieure au minimum vieillesse
  • Pour connaître le plafond de ressources à ne pas dépasser, cliquez ICI.

Montant de l’AAH

Le montant maximum de l’allocation aux adultes handicapés est de 919,86 € par mois depuis le 1er avril 2022.

Ce montant varie en fonction de vos ressources si :

– vous avez des revenus d’activité en Établissement ou service d’aide par le travail (Esat) ou en milieu ordinaire ;

– vous avez seulement une pension (invalidité, retraite, rente d’accident du travail). Vous recevez alors la différence entre le montant de votre pension et le montant maximum de l’AAH. Les pensions d’invalidité, de retraite ou les rentes accident du travail sont versées prioritairement sur l’AAH ;

– vous êtes hospitalisé ou admis en Maison d’accueil spécialisé.

Comment est versée l’AAH et que couvre-t-elle ?

L’allocation aux adultes handicapés est versée mensuellement par la Caisse d’allocations familiales et permet d’assurer un revenu minimum aux personnes en situation de handicap afin de compenser une incapacité de travailler.

Tout changement de situation personnelle ou concernant votre concubin doit donc immédiatement être rapporté aux services de votre CAF.

Comment faire sa demande d’AAH ?

Un formulaire est à retirer auprès de la MDPH. Après évaluation du dossier et des différents justificatifs fournis à la MDPH, le médecin de l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation (EPE) va déterminer le taux d’incapacité.

Ensuite, la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) se réunit et se prononce sur l’attribution de l’AAH. Si la CDAPH ne s’est pas prononcée dans les 4 mois à compter du dépôt de la demande, on considère que la demande est rejetée.

Compatibilité avec les autres aides

L’allocation aux adultes handicapés peut être cumulée avec :

Le sujet vous intéresse ? Découvrez notre rubrique « Aides Financières » !