Conseils pour préparer financièrement sa retraite

Conseils pour préparer financièrement sa retraite

Vous pensez déjà à votre retraite ? Quelle stratégie financière faut-il mettre en place ? Quelles solutions sûres et intéressantes faut-il choisir ?

Deux français sur trois avouent ne pas savoir comment préparer leur retraite. Rien de surprenant : la législation ne cesse de changer, le système français des retraites par répartition est dans le rouge, et un jeune actif sur deux est persuadé de cotiser en pure perte, convaincu que le système des pensions aura disparu lorsque lui-même sera en âge d’y avoir droit.

Dans ce contexte, le blog Maintien à Domicile fait le point et vous conseille pour bien préparer financièrement sa retraite

Épargner le plus tôt possible

Premier conseil essentiel pour bien préparer financièrement sa retraite : savoir anticiper au maximum, et ce quasiment dès le début de votre activité professionnelle.

Il est conseillé de commencer bas, quelques dizaines d’euros de côté dès votre entrée dans le monde du travail, plutôt que devoir épargner dans la précipitation des sommes plus importantes en fin de carrière. Car ce n’est pas toujours faisable, notamment si vous avez des enfants à charge, ou des remboursements de crédits.

Pensez également à déterminer votre capacité d’épargne : à quelle fréquence souhaitez-vous faire des versements ? Quels sont les montants des versements à effectuer ?

Choisir la solution adaptée à votre profil

Il existe plusieurs solutions d’épargne permettant de vous constituer des compléments de revenus et ainsi préparer financièrement sa retraite.

* Les supports financiers : ce sont les formules d’épargne classiques telles que les livrets, mais aussi des solutions spécifiques à la retraite comme le PERP, le contrat retraite Madelin, l’assurance vie ou encore le PERCO, dispositif mis en place dans le cadre de l’entreprise. Ces derniers produits financiers sont alimentés pendant votre période d’activité professionnelle et vous permettent de toucher une rente supplémentaire une fois à la retraite. Prenez rendez-vous auprès de votre banque et renseignez-vous sur les différentes formules d’épargne retraite disponibles.

* Les supports immobiliers tels que l’investissement locatif ou l’investissement meublé.

* Les supports boursiers : Ils sont plus risqués et volatiles, mais aussi plus dynamiques et généralement bien plus rentables que les placements financiers traditionnels.

Dans tous les cas, avant de prendre votre décision, consultez l’avis de professionnels.

Conservez vos documents !

Dès 35 ans, puis tous les 5 ans, la caisse de retraite envoie un relevé récapitulatif de votre situation : pensez à vérifier qu’il ne comporte pas d’erreur car c’est sur la base de ce document que sera calculé le montant de votre pension de retraite.

Vos fiches de paie, vos arrêts maladie et accidents du travail, vos contrats et certificats de travail… De façon générale, veillez à conserver précieusement tous ces documents liés à votre activité professionnelle. Ils constituent autant de preuves en cas de litige ou mauvais calcul de vos trimestres travaillés.

Enfin, faites le point avec votre conseiller épargne et dressez un bilan régulier de vos différents supports financiers. La législation, les barèmes et taux évoluent en permanence, tant en matière de fiscalité qu’en matière d’immobilier.

La retraite approche et vous avez manqué d’anticipation ? Pas de panique, les solutions existent : parlez-en à votre banquier et/ou votre agent immobilier de façon à mettre en place une stratégie patrimoniale.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Comment bien profiter de sa retraite ?

•  Pourquoi continuer à travailler après la retraite ?

•  La réforme des retraites : les 10 points essentiels

Partagez sur :