Dossier spécial seniors : réduction et crédit d’impôts

Dossier spécial seniors : réductions et crédit d’impôts

Avril-Mai, est une période redoutée par un grand nombre de français, puisqu’elle rime bien souvent avec déclaration de revenus et impôts !

Savoir remplir sa feuille de déclaration de revenus, c’est une chose, mais saviez-vous qu’un certain nombre de critères et dépenses peuvent vous permettre de réduire la facture ? En tant que seniors et dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux (réductions ou crédits d’impôts). Nous vous aidons à y voir plus clair ! 

Revenus annuels des personnes de plus de 65 ans

Si vous êtes âgés de 65 ans (depuis le 31 décembre 2014) ou plus et que vous jouissez d’un revenu net global annuel inférieur à 23 700 euros, vous bénéficiez d’un abattement fiscal spécial seniors et invalides sur votre revenu imposable. Cet abattement fiscal est individuel : si vous êtes mariés ou pacsés et avez tous deux plus de 65 ans, le montant de l’abattement est doublé. Vérifiez sur votre déclaration de revenu que celui-ci ait bien été pris en compte automatiquement.

Travaux et aménagements de votre résidence principale

Les dépenses engagées pour effectuer des travaux d’adaptation de votre logement principal donnent droit à un crédit d’impôt : si vous avez effectué, au cours de l’année 2014, des dépenses destinées à aménager tout ou partie de votre résidence (aménagement de la salle de bain, équipements de sécurité, élévateur pour escaliers, etc.), pensez à reporter sur votre déclaration de revenu (case 7WJ du formulaire 2042) le montant total des frais engagés. Vous obtiendrez un crédit d’impôts, c’est-à-dire un remboursement de 25% des dépenses, dans la limite de 5000 euros et 10 000 euros pour un couple.

Accueil en établissement pour personnes dépendantes

Si, pour des raisons de santé ou d’autonomie, vous résidez dans un établissement d’accueil pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou dans une unité de soins de longue durée (USLD), vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts liée à la dépendance et aux frais d’hébergement occasionnés. L’avantage fiscal s’élève à 25% des dépenses retenues, dans la limite de 10 000 euros par an.

Aide à domicile

Vous avez engagé une aide à domicile ou faites appel à une structure de services à la personne pour faire face aux tâches de la vie quotidienne ? Les prestations d’aide à domicile vous permettent de profiter d’une diminution de vos impôts. Cette réduction, égale à 50 % du montant des dépenses effectivement supportées, est calculée et reportée automatiquement sur votre déclaration : pensez à contrôler votre document ! Pour connaître les plafonds de déduction, cliquez ici.

Dons aux associations

Si vous avez versé des dons à une association ou à une fondation en 2014, vous pouvez dans certains cas bénéficier d’une déduction d’impôts. En effet, si l’association ou la fondation est à but non lucratif, si elle vient en aide aux personnes en difficulté, ou si elle est déclarée d’intérêt général ou d’utilité publique, pensez à reporter sur votre déclaration de revenu le montant total annuel de vos dons dans le champ intitulé « Réductions et crédits d’impôts ». En fonction de la nature de l’association, vos dons vous permettent de bénéficier d’une réduction allant de 66% à 75% des sommes données. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pensez à conserver un exemplaire de vos reçus fiscaux : ceux-ci peuvent être réclamés afin de justifier le versement des dons.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez notre rubrique « Aides Financières » !

* Sources : http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup;jsessionid=5D2OJQ04ZEAZHQFIEIQCFFA?espId=1&typePage=cpr02&docOid=documentstandard_3637

Partagez sur :