Aide à domicile et complémentaire santé

Aide à domicile et complémentaire santé

A l’heure actuelle, la dépendance concerne près de 800 000 personnes et engendrerait environ 34 milliards d’euros de dépenses par an. Dès lors, comment l’état vient-il en aide aux personnes qui ont besoin d’une aide à domicile ? Quels sont les organismes compétents pour intervenir dans la prise en charge de telles dépenses de santé ?

Le système de santé français est l’un des plus complets au monde. La Sécurité Sociale finance ainsi près de 70 % des dépenses de santé en France. Le reste à charge est essentiellement constitué de dépenses de santé spécifiques telles que l’aide à domicile, qui peut être remboursée en souscrivant à une complémentaire santé privée. Le blog Maintien à domicile vous en dit plus sur ces complémentaires, qui permettent de financer tout ou partie du maintien à domicile. 

frais-dependance

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) : un premier pas pour le financement du maintien à domicile

 

L’état apporte une première partie de réponse au financement de l’aide à domicile avec l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). Cette aide financière est plafonnée à 1 304 € par mois et est estimée en moyenne à 500 €, versés mensuellement.

Il suffit pour en bénéficier de déclarer une situation d’incapacité ou d’invalidé au travers d’un dossier à retirer auprès de la mairie de votre domicile, du Conseil Départemental ou d’un service d’aide à domicile. Un travailleur social sera alors détaché pour venir évaluer le degré de perte d’autonomie directement à domicile. C’est en fonction de cette évaluation, que seront calculés le nombre d’heures et le montant de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. En savoir plus sur l’APA.

La complémentaire santé

L’APA étant le plus souvent loin d’être suffisante pour couvrir les dépenses relatives à l’aide à domicile, il est possible de souscrire à des complémentaires santé et éventuellement des sur-complémentaires pour augmenter le niveau de remboursement.

La complémentaire santé désigne à la fois les assurances santé et les mutuelles santé. Ce sont elles qui s’occupent de financer le reste à charge de la sécurité sociale dans les dépenses de santé courantes. Certaines proposent également des garanties supplémentaires permettant de couvrir d’éventuels dépassements d’honoraires ou dépenses de santé plus spécifiques telles que la prise en charge de l’aide à domicile.

Les remboursements accordés par les complémentaires santé sont, le plus souvent, calculés en pourcentage du remboursement versé par la Sécurité Sociale. Ils peuvent également être établis en euros et même en frais réels dans certains contrats hospitalisation. Dans le cadre de la prise en charge de l’aide à domicile, les remboursements interviennent majoritairement en heure, sous la forme de forfaits journaliers ou hebdomadaires.

Cependant, même en bénéficiant d’une bonne mutuelle, il est rare d’être pris en charge intégralement. Afin d’éviter de telles dépenses, sachez qu’il existe des contrats dépendance qui interviennent dans le cadre de la prévoyance. Ces contrats se souscrivent à l’avance, c’est-à-dire avant la perte d’autonomie et la nécessité d’une aide à domicile. Ils permettent de financer tous les frais liés à la dépendance et au maintien à domicile. Attention cependant au moment de la souscription du contrat à bien lire les conditions générales d’utilisation et les modalités de remboursement.

Vous souhaitez souscrire à une complémentaire santé ou à un contrat dépendance ? Plus d’informations sur www.bonne-assurance.com.

Partagez sur :