Dialyse à domicile : ce qu’il faut savoir

dialyse a domicile

Certains malades souhaitent faire leur dialyse à domicile. Or, cela n’est pas possible dans tous les cas. Cela nécessite un équipement spécifique et un certain niveau d’autonomie du patient. Dans quels cas la dialyse à domicile est-elle proposée ? Comment se déroule-t-elle ? Qui gère cette dialyse ? Le blog Maintien à domicile vous répond. 

Quand la dialyse à domicile est-elle possible ?

La dialyse s’adresse aux personnes souffrant d’une insuffisance rénale. Or cette dialyse est une contrainte qui oblige à se déplacer pour des séances particulièrement longues, certains patients préfèrent privilégier la dialyse à domicile. Mais cela n’est possible que dans certains cas. Cela n’est possible que lorsque le patient est un minimum autonome et qu’un proche aidant est prêt à l’accompagner. Le proche aidant doit être formé de la même manière que le patient et pouvoir intervenir en cas de souci. Certaines personnes refusent la dialyse à domicile pour laisser une barrière entre le foyer et la maladie qui interfère déjà suffisamment dans le quotidien.

Commet se déroule une dialyse à domicile ?

Il existe deux manières de pratiquer la dialyse à domicile : l’hémodialyse et la dialyse péritonéale. La première solution consiste à apporter au domicile du patient une machine, le principe est le même que dans un centre puisqu’il s’agit de filtrer le sang à l’extérieur du corps du patient. La dialyse péritonéale, quant à elle, est une pratique qui consiste à injecter une solution qui sera ensuite évacuée. Bien sûr, dans le cadre d’une dialyse à domicile, le corps médical assure un suivi régulier du patient. Aujourd’hui, autour de 10% seulement des patients bénéficient de la dialyse à domicile. Pourtant, la dialyse péritonéale est encouragée par l’Assurance maladie qui voit ici une manière de réaliser des économies, cela représente environ une centaine d’euros par séance.

À qui s’adresser pour une dialyse à domicile ?

Il faut adresser sa demande avec son médecin qui relaiera celle-ci auprès d’un centre spécialisé et d’un néphrologue. Après acception, un technicien intervient à domicile pour installer la machine dans le cadre d’une hémodialyse. Cette machine n’est pas indispensable si vous optez pour la dialyse péritonéale. Pour une dialyse à domicile avec une machine, il est nécessaire de réaliser une formation d’ environ un mois pour s’en servir correctement. Tous les 2 à 3 mois maximum, la néphrologie vérifie les bilans biologiques pour s’assurer que le dosage de la dialyse est toujours cohérent.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Donner un rein : oui, mais dans quelles conditions ?

 Focus sur les coliques néphrétiques

Partagez sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>