Mieux connaître la mucoviscidose et son impact sur les malades

Mieux connaître la mucoviscidose et son impact sur les malades

La mucoviscidose est une maladie génétique dont on entend beaucoup parler. Pour autant, connaît-on réellement cette maladie ? Quel impact sur les malades au quotidien ? Quelles sont les dernières découvertes en matière de traitement ? Le blog Maintien à domicile vous informe.

Qu’est-ce que la mucoviscidose ?

Il s’agit d’une maladie génétique qui affecte principalement les voies respiratoires ainsi que l’appareil digestif. Il s’agit d’une maladie grave, l’espérance de vie d’une personne souffrant de la mucoviscidose est aujourd’hui de 47 ans. Cette maladie génétique touche les personnes dont les deux parents sont porteurs du gène anormal qui engendre cette maladie. Pour autant, cela ne signifie pas nécessairement que l’enfant développera la maladie. Il existe des porteurs sains du gène de la mucoviscidose.

Mucoviscidose : quel impact sur les patients ?

La mucoviscidose se manifeste par des troubles respiratoires ou digestifs. Dans le premier cas, le mucus est plus épais qu’il ne le devrait, obstruant ainsi les voies respiratoires. Les conséquences sont des toux violentes, des infections pulmonaires et des essoufflements. Ainsi, le quotidien des malades est naturellement altéré puisqu’il est plus difficile de pratiquer des activités qui demandent du souffle. Les troubles digestifs se matérialisent, quant à eux, par des douleurs abdominales, des constipations ou des diarrhées, des reflux gastro-œsophagiens, etc.

On peut également noter des problèmes de fertilité à cause de la mucoviscidose, des risques de cirrhose hépatique, de diabète voire d’ostéoporose.

Quel traitement contre la mucoviscidose ?

Il n’existe à ce jour pas de traitement curatif contre la mucoviscidose. En revanche, les progrès de la médecine ont permis d’augmenter l’espérance de vie des malades. Si l’espérance de vie est de 47 ans, les malades meurent en moyenne à 29 ans. On propose aux patients des thérapies géniques ou médicamenteuses voire une greffe des poumons dans certains cas. Les chercheurs travaillent depuis de nombreuses années pour trouver des solutions, non seulement pour améliorer le quotidien des personnes atteintes de la mucoviscidose, mais pour trouver un traitement curatif.

Récemment, il a été découvert qu’un champignon, le clitocybe inversé, était capable de guérir des cellules. De même, une nouvelle étude a pu mettre en évidence la possibilité de rétablir le fonctionnement d’un canal cellulaire dans la muqueuse pulmonaire. Chaque nouvelle découverte est pleine de promesses pour les malades.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Handicap : 6 belles innovations de ces dernières années

 Habiter seul avec un handicap lourd, c’est possible ?

Partagez sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>