Dépression chez les personnes âgées : comment la détecter ?

Dépression chez les personnes âgées : comment la détecter ?

La dépression chez les personnes âgées concernerait 3 millions de retraités et serait, dans la plupart des cas, non diagnostiquée. Si vous remarquez, chez l’un de vos proches âgés, plusieurs des symptômes listés ci-dessous, proposez lui de l’accompagner chez son médecin ou chez un psychiatre. 

    • La personne âgée semble angoissée et évoque des inquiétudes concernant la vie, la mort ou des problèmes financiers par exemple
    • La personne est triste, pessimiste, voire désespérée
    • Elle évoque des douleurs intenses ou inexpliquées
    • Votre proche est anormalement irritable
    • Vous remarquez une perte de poids ou d’appétit
    • La personne semble souvent fatiguée et léthargique
    • Votre proche fait preuve de négligence vestimentaire et corporelle
    • Vous remarquez un abus d’alcool ou de médicaments

La dépression chez les personnes âgées n’est donc pas à prendre à la légère ! Si le médecin détecte un état dépressif, il commencera par dialoguer avec la personne âgée afin de trouver l’élément déclencheur. Il évaluera ensuite la gravité éventuelle de la situation et déterminera le type de dépression afin de proposer un traitement adapté. Il pourra aussi décider de l’éventuelle prise en charge de votre proche par un psychologue ou par un psychiatre.

 

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Jardiner : un excellent moyen de garder la forme

  Pour rester en forme : le thermalisme et la thalassothérapie

Partagez sur :