Les bienfaits de l’éducation thérapeutique

Les bienfaits de l'éducation thérapeutique chez les personnes âgées

L’éducation thérapeutique du patient s’adresse à toute personne atteinte d’une maladie chronique quel que soit le stade de la maladie. Pour de nombreuses maladies chroniques, il n’existe, actuellement, aucun traitement curatif.

Une thérapie symptomatique, le plus souvent à base de médicaments, permet de soulager les patients mais comporte de nombreux effets secondaires. Des associations et des spécialistes remarquent que les soignants se préoccupent trop rarement, certainement par manque de temps ou de moyens, de tout ce qui constitue le quotidien du malade et de son entourage. 

L’éducation thérapeutique du patient est alors préconisée dans le but d’améliorer la vie quotidienne des malades et de leurs proches. Les éléments suivants sont basés sur le mémoire de diplôme universitaire d’éducation du patient d’Anny Augé-Valley concernant les parkinsoniens mais s’appliquent également aux autres malades chroniques.

L’éducation thérapeutique du patient : de quoi s’agit-il ?

L’éducation thérapeutique du patient est une méthode qui vise à accompagner les malades dans l’acquisition ou le maintien de compétences nécessaires pour faciliter la gestion autonome de leur vie quotidienne. Il s’agit donc d’un mode de prise en charge axé autour d’activités et d’un soutien qui visent à former et informer les patients sur tout ce qui touche à la maladie et ses traitements. L’éducation thérapeutique inclut les proches du patient pour leur permettre, à eux aussi, de mieux comprendre la maladie. L’éducation thérapeutique a pour objectif l’acquisition de deux compétences clés pour faire face aux maladies chroniques :

  • Les compétences  » d’auto soins  » comme l’assimilation de gestes de sécurité par exemple.
  • Les compétences d’adaptation qui vont permettre au patient de s’adapter ou de modifier son environnement quotidien et ce, en fonction de ses symptômes et de son projet de vie.

Quels sont les principes de l’éducation thérapeutique du patient ?

  • Les soignants et soignés doivent, avant tout, abandonner l’idée d’une éventuelle guérison afin de se concentrer sur l’amélioration du quotidien en fonction des différents symptômes
  • L’éducation thérapeutique place le patient au centre de la thérapie en le rendant acteur de sa prise en charge grâce à une meilleure compréhension de sa maladie et de ses traitements
  • Les soignants apprennent à écouter le patient et n’agissent pas uniquement en tant qu’appui pour les malades. En effet, ils participent à part entière au mieux être des patients et créent une véritable relation humaine basée sur la confiance. Il est essentiel que le patient se sente considéré comme une personne, qu’il ne ressente ni mépris, ni indifférence. Ses difficultés, ses choix et son libre arbitre sont donc pris en compte.
  • L’éducation thérapeutique est une éducation réciproque entre le soignant et le soigné basée sur un échange de savoirs et d’expériences
  • Les soignants laissent les patients expérimenter et apprendre de leurs erreurs « éducatrices »
  • Les soignants apprennent à se servir d’outils pédagogiques : exposés interactifs, tables rondes, travaux pratiques, jeux de rôles, etc.

L’éducation thérapeutique du patient : quels bénéfices ?

  • Un soutient pour dépasser le choc de l’annonce du diagnostic
  • Une meilleure gestion de la maladie et du traitement : le patient apprend à soulager, lui même, ses symptômes et à exercer une auto-surveillance afin de conserver un maximum d’autonomie
  • Une amélioration de la qualité de vie quotidienne des malades et de leurs proches
  • Une économie en termes de santé publique : l’éducation thérapeutique du patient a permis de diminuer le nombre d’hospitalisations et de séjours en urgence

Déjà très répandue chez les diabétiques, l’éducation thérapeutique tend à se généraliser à l’ensemble des patients atteints de maladies chroniques. Cependant, la formation du personnel de santé est indispensable pour la mise en place de l’éducation thérapeutique du patient. Finalement, la formation du patient passe par la formation du professionnel de santé. Certains pensent que l’éducation thérapeutique serait, actuellement, le meilleur moyen pour améliorer le quotidien des malades chroniques.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Mieux vivre avec la maladie de Parkinson

Les thérapies non médicamenteuses, parade contre la maladie

Partagez sur :