Les solutions anti-ronflement

Les solutions anti-ronflement

A partir de 50 ans, plus de la moitié des individus ronflent la nuit. Après la ménopause, les femmes sont d’ailleurs tout autant touchées que les hommes. Gêne incontestable pour son propre sommeil comme pour celui des autres, comment l’empêcher ? Voici nos solutions anti-ronflement

Les solutions comportementales

Précisons tout d’abord que les ronflements sont dus à des vibrations causées par des altérations du passage de l’air dans les voies respiratoires. Ces altérations sont provoquées par des relâchements, gonflements ou compressions des voies respiratoires. Ainsi, certaines solutions anti-ronflement puisent leur source dans une adaptation de son comportement.

  • Ne dormez pas sur le dos, cette position provoque un affaissement des voies respiratoires.
  • Évitez l’alcool et les somnifères avant de vous coucher car ils causent un relâchement de la gorge et du larynx.
  • Ne fumez pas, vous éviterez ainsi l’irritation et le gonflement de vos voies respiratoires.
  • Surveillez votre poids pour éviter que votre gorge ne soit compressée.
  • Exercez-vous au chant, cela permet de renforcer les muscles de la gorge et du palais, prévenant ainsi des affaissements à l’origine des ronflements.

Les solutions matérielles

Les solutions anti-ronflement dites matérielles sont nécessairement plus techniques.

Les sprays et bandelettes pour le nez

Que ce soit en pulsant un produit dans les narines ou en y plaçant des bandelettes, l’objectif de ces solutions anti-ronflement est de dégager le nez afin de permettre une meilleure circulation de l’air et d’atténuer les vibrations.

Les produits pour la gorge

Ces solutions anti-ronflement ont pour objectif d’humidifier la gorge afin d’en limiter les vibrations. Qu’ils soient en spray, en languette ou en pastille, les spécialistes nuancent l’efficacité de ces produits. De plus, si la respiration nasale est obstruée, ces produits se révèlent inutiles.

Les gouttières (ou Orthèse d’Avancée Mandibulaire)

Très coûteuses, les gouttières ne peuvent être efficaces qu’en cas de ronflements causés par la langue car elles la maintiennent, avec les mâchoires, dans une position propice à un sommeil sans ronflement.

Les oreillers « anti-ronflement »

Ils permettent de maintenir la tête dans une position favorisant la circulation de l’air et la respiration. Certains sont spéciaux de par leur composition, d’autres intègrent des technologies intelligentes et leur prix peut donc s’en faire ressentir.

Les bracelets anti-ronflement

A chaque ronflement, le bracelet génère une faible impulsion électrique. Gênante, cette petite décharge va obliger le dormeur à se retourner et à changer de position.

Toutefois, les médecins sont sceptiques quant à cette méthode qui se base uniquement sur la position de sommeil, alors que le ronflement est un phénomène multifactoriel. D’autre part, les légères impulsions électriques infligées au dormeur à chaque ronflement provoquent des « micro-réveils » très courts de l’organisme (mais pas de la personne), et ont des conséquences non négligeables sur la santé.

La chirurgie

Il existe 3 types d’interventions chirurgicales mais ces solutions anti-ronflement doivent intervenir en dernier recours sur l’avis d’un médecin. La chirurgie classique est douloureuse et elle demande une période de convalescence. Elle est toutefois la plus efficace. La chirurgie par laser et la radiofréquence sont moins douloureuses mais elles demandent plusieurs séances. De plus, leur risque de récidive est plus important.

En matière de ronflement il n’y a donc pas de solution miracle et chacun doit composer selon sa situation. De plus, toutes les solutions anti-ronflement ne demandent pas le même investissement, qu’il soit moral, physique ou financier !

 

 Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Les secrets pour retrouver le sommeil

Partagez sur :