Prévenir le cancer de la peau

Prévenir le cancer de la peau

Près de 90 000 cancers de la peau sont détectés chaque année en France et ce chiffre tend à augmenter d’année en année. Toutefois, tous les cancers de la peau n’ont pas les mêmes retombées. Quelles différences ? Comment les prévenir ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir. 

Cancer ou cancers de la peau : trois types de lésions différentes

Pour prévenir le cancer de la peau, il faut tout d’abord le connaître. Cette pathologie peut principalement prendre forme à travers 3 types de lésions dont la gravité est croissante.

Les carcinomes basocellulaires

Ils sont la forme la plus courante de cancer de la peau. Ces lésions se développent lentement et ne sont pas métastasiques, c’est-à-dire qu’elles ne s’étendent pas à d’autres tissus. Ainsi, la guérison se fait en les enlevant chirurgicalement.

Les carcinomes spinocellulaires ou épidermoïde

Plus agressifs, ils représentent le deuxième type de cancer cutané le plus répandu. A l’inverse du précédent, il peut s’étendre sur d’autres organes mais n’apparaît que rarement avant 50 ans.

Les mélanomes

Etant métastatiques et mortels, les mélanomes représentent la forme la plus dangereuse de cancer cutané. Un mélanome est toutefois rapidement détectable et traité suffisamment tôt, sa guérison est relativement bonne.

Prévenir le cancer de la peau selon son type

Les recommandations et conseils pour prévenir le cancer de la peau sont différents selon le type de lésions concernées.

Pour prévenir les carcinomes basocellulaires

Ceux-ci apparaissent généralement après l’âge de 60 ans. Ainsi, prévenir le cancer de la peau se fait surtout en régulant et en protégeant ses expositions au soleil. En effet, les principales causes du carcinome basocellulaire sont les faibles expositions solaires quotidiennes entrecoupées par des expositions intenses mais occasionnelles. Sont donc incriminés les cabines à UV et le bronzage intensif au bord d’une piscine le temps de vacances.

Pour prévenir les carcinomes spinocellulaires

Prévenir le cancer de la peau passe également par la protection solaire, quelque soit le type d’exposition et de peau. Les personnes ayant eu un carcinome de type basocellulaire, vu précédemment, sont également plus enclin à développer des carcinomes spinocellulaires. Les brûlures, plaies et autres affections de la peau peuvent également stimuler cette forme de cancer.

Pour prévenir les mélanomes

Bien connaître sa peau est une étape essentielle pour prévenir le cancer de la peau. Ainsi, dès lors que des tâches apparaissent, que des grains de beauté grossissent ou changent de couleur, allez consulter un spécialiste. Les grains de beauté asymétriques ou aux bordures irrégulières sont aussi des signes avant-coureurs. L’hérédité est également un facteur de risque, surveiller sa peau est donc primordial.

En somme, toute exposition solaire est un risque, d’autant plus important lorsque l’exposition est intense et non protégée. En parallèle, les personnes dont la peau, les cheveux ou les yeux sont de couleurs claires sont des sujets plus à risques.

Prévenir le cancer de la peau commence donc par des gestes simples tels qu’éviter les expositions entre midi et 16h, se couvrir, utiliser des protections solaires d’indice minimal 30, profiter de l’ombre et surveiller l’évolution de sa peau !

En savoir plus sur les cancers de la peau …

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

  Canicule : Attention, danger !

Partagez sur :