Comment préserver sa voix en vieillissant ?

Comment préserver sa voix en vieillissant ?

Lorsque l’on vieillit, de nombreux changements s’opèrent. C’est notamment le cas de la voix. Dès lors, comment la préserver ? Existe-t-il des techniques spécifiques ? Le blog Maintien à domicile vous informe.

Vieillissement de la voix : comment cela se matérialise-t-il ?

En vieillissant, la voix s’altère, elle devient moins rythmée et moins forte. Dans certains cas, on parle de presbyphonie. Chez l’homme, cela se matérialise par une voix soufflée tandis que chez la femme, la voix devient parfois plus grave. Cela est dû à une perte de souplesse des caisses de résonnance mais aussi à une diminution du souffle pulmonaire qui agit sur la vibration des cordes vocales. C’est pourquoi, au-delà de l’évolution naturelle, il est important de trouver des solutions pour préserver sa voix en vieillissant.

Quels sont les facteurs de risque de voir sa voix vieillir plus rapidement ?

Connaître les facteurs de risque permet de savoir comment préserver sa voix. Naturellement, la consommation de tabac et d’alcool va avoir un impact sur la qualité de la voix qui va devenir plus rauque. La pollution peut également impacter la voix en vieillissant. Enfin, l’isolement et donc le manque d’utilisation de ses cordes vocales peut également altérer la voix.

Seniors, comment préserver votre voix ?

Pour préserver sa voix en vieillissant, vous l’aurez compris, la consommation de tabac et d’alcool est déconseillée, la tabac ayant notamment pour effet de limiter la capacité respiratoire. Il est également préconisé d’utiliser sa voix quelques heures par jour, on estime que l’on doit parler environ deux à trois heures pour stimuler ses cordes vocales.

Par ailleurs, les reflux gastriques peuvent impacter la voix. Si vous souffrez de tels troubles il est donc essentiel de consulter un médecin. D’une part il pourra vous prescrire des médicaments spécifiques, d’autre part il vous proposera une alimentation adaptée, les reflux gastriques étant favorisés par certains aliments agressifs tels que les épices, les tomates, etc.

Enfin, si vous souhaitez consommer de l’alcool, même de manière occasionnelle, évitez au maximum le champagne et le vin blanc. En effet, ces deux alcools déshydratent les cordes vocales, ils sont donc fortement déconseillés si vous souhaitez préserver votre voix en vieillissant.

Partagez sur :