Polyarthrite rhumatoïde : symptômes, causes et traitements

Polyarthrite rhumatoïde : symptômes, causes et traitements

La polyarthrite rhumatoïde touche aujourd’hui plus de 300 000 personnes en France.  Chaque année, 6 000 personnes sont nouvellement diagnostiquées. C’est ainsi le plus important des rhumatismes inflammatoires chroniques. Découvrez dans cet article des informations sur les symptômes et les causes de la maladie, les personnes les plus touchées, les traitements disponibles et la nécessité de l’information.

Les symptômes

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune inflammatoire évolutive et chronique. Elle touche les articulations des différents membres du corps humain et a pour point de départ une inflammation de la membrane synoviale (soit la membrane interne des articulations). Elle se traduit par différents symptômes :

  • Des raideurs matinales
  • Des douleurs inflammatoires et chroniques
  • Des gonflements articulaires
  • Des déformations des membres
  • Un handicap fonctionnel plus ou moins important

Cette pathologie peut ainsi revêtir différents niveaux de gravité, allant jusqu’à un handicap fonctionnel.

Les causes de la maladie

La polyarthrite rhumatoïde peut survenir à tout âge de la vie. Les causes de cette maladie ne sont pas encore clairement identifiées. Cependant, son origine est multifactorielle :

  • Prédispositions génétiques
  • Facteurs hormonaux
  • Facteurs environnementaux
  • Facteurs psychologiques
  • Tabac
  • Etc.

Les femmes sont plus touchées que les hommes par la polyarthrite rhumatoïde (3 femmes pour 1 homme).

D’où l’importance de la recherche médicale pour avancer dans l’identification des origines de la pathologie, et dans la prise en charge de cette dernière, voire peut-être un jour de sa guérison.

Les répercussions sur le quotidien

L’inflammation persistante entraîne une douleur aigüe ainsi qu’une gêne fonctionnelle dans les gestes au quotidien. Cette gêne peut notamment conduire à un arrêt temporaire, partiel ou total de l’activité professionnelle.

De manière générale, la polyarthrite rhumatoïde engendre 5 à 10 ans de réduction de l’espérance de vie.

Les traitements existants

Bien que la guérison totale de cette maladie ne soit pas encore d’actualité, les traitements ont beaucoup évolué ces dernières années, avec notamment l’arrivée des biothérapies, permettant de mieux en mieux d’atténuer les douleurs et effets de la maladie (chirurgie, invalidité, etc.).

S’informer sur la polyarthrite rhumatoïde

Aujourd’hui, trop de patients manquent d’informations sur la polyarthrite rhumatoïde et les traitements existants.

C’est pourquoi l’AFP (Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques) est en contact avec près de 38 000 membres sur toute la France grâce à ses 70 relais locaux, et propose divers moyens d’information.

En effet, elle édite chaque trimestre une revue, Polyarthrite infos, et publie ponctuellement des brochures thématiques ainsi que le Dictionnaire de la Polyarthrite.

L’association organise également un Salon annuel, le Salon de la Polyarthrite et des rhumatismes inflammatoires chroniques, à Paris et en régions, avec des conférences, des tables rondes et un espace exposants. Son site internet www.polyarthrite.org permet d’avoir accès à tous ces supports.

Elle propose aussi le service « Entr’aide » afin que patients et professionnels de santé puissent bénéficier d’une écoute personnalisée et obtenir des réponses sur la maladie, les traitements, les droits et les aides disponibles. Ce service est accessible à tous, les mardis et jeudis après-midis sur simple appel au 01 40 03 02 00 (numéro non surtaxé).

Enfin, l’AFP agit à travers son service juridique pour orienter le patient sur tout litige concernant la polyarthrite rhumatoïde, ainsi qu’à travers son soutien à la recherche médicale dans le but de vaincre la maladie et la douleur et empêcher le handicap.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Arthrose : 5 conseils pour la combattre

•  Pour rester en forme : le thermalisme et la thalassothérapie

Partagez sur :