Parkinson et dystonie : existe-t-il un lien ?

Parkinson et dystonie : existe-t-il un lien ?

V. a posé la question suivante :

« bonjour, je souffre d un torticolis spasmodique ; j ai appris que la cause était neurologique ; ayant mon père atteint du parkinson y a t il un lien ?? Autrement dit la dystonie est elle un signe d un début de parkinson ? Cordialement » 

Voici la réponse de notre médecin :

Qu’est-ce qu’un torticolis spasmodique ?

Bonjour,

Le torticolis spasmodique fait partie des dystonies musculaires, c’est à dire des contractions musculaires involontaires des muscles du cou. Ces contractions se traduisent par des postures ou des mouvements anormaux. Dans votre cas, la tête reste inclinée d’un côté, vers l’avant ou vers l’arrière.

Je ne sais pas qui vous a dit, ou où vous avez lu, que la cause est neurologique car en réalité, la cause est inconnue. Il s’agirait d’un mauvais fonctionnement de certaines régions du cerveau ou d’une irritation chronique du nerf qui contrôle les muscles contractés.

Comment soigner un torticolis spasmodique ?

Le traitement du torticolis spasmodique fait appel, entre autres, à des injections régulières de toxine botulinique dans les muscles concernés pour les empêcher de se contracter. Certains médicaments du système nerveux sont également employés, ainsi que des techniques de kinésithérapie.

Quel lien entre parkinson et dystonie ?

Il n’y a, à ce jour, aucun lien avéré avec la Maladie de Parkinson qui débute généralement par des tremblements. Par ailleurs, il s’agit effectivement d’une maladie neurologique, alors que la dystonie elle, est plus musculaire. Elle peut affecter une personne sans qu’aucun membre de sa famille ne soit atteint.

Donc, pas d’inquiétude, il s’agit de deux maladies bien différentes.
En espérant avoir pu vous apporter une réponse.

Découvrez également le site de l’Association des malades atteints de dystonie : Amadys

Docteur Wilfrid ECUER


 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Poser une question à nos médecins ?

A vous de jouer !

Poser une question à nos médecins


Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Parkinson : quels traitements ?

•  Mieux vivre avec la maladie de Parkinson

 Interview d’Anny Augé-Valley de Franche-Comté Parkinson

 

Partagez sur :