Focus sur le pneumothorax

Stétoscope

Vous ressentez une douleur au niveau du thorax ? Vous avez des difficultés à respirer ? Et si vous souffriez d’un pneumothorax. Causes, symptômes, traitement, le blog Maintien à domicile vous dit tout sur le pneumothorax. 

Quelles sont les causes du pneumothorax ?

Si le pneumothorax peut apparaître suite à un effort, il peut être consécutif à une blessure thoracique. De fait, ce phénomène se traduit par une pénétration d’air dans la cavité pleurale, une plaie peut permettre à cet air de s’engouffrer plus aisément. Mais le pneumothorax peut également résulter d’un abcès du poumon ou bien encore d’un kyste. En termes médicaux, on évoque trois types de pneumothorax à savoir les pneumothorax traumatique, primitif et spontané.

Quels sont les symptômes du pneumothorax

Les symptômes sont plus ou moins importants selon la nature même du pneumothorax. De manière générale, l’air qui pénètre dans l’espace pleural engendre des douleurs thoraciques assez violentes et surtout subites. Ces douleurs peuvent entraîner une gêne au niveau respiratoire. Les personnes souffrant d’un pneumothorax peuvent également présenter une toux sèche, une cyanose, rencontrer des difficultés pour parler voire constater une accélération de leur rythme cardiaque.

Comment traiter le pneumothorax ?

Dès lors que vous ressentez certains des symptômes évoqués précédemment, il convient de se rendre rapidement chez votre médecin. Il pourra ainsi réaliser un premier examen au niveau des poumons avant de vous prescrire une radiographie pour constater un éventuel décollement. Ensuite, la nature même du pneumothorax influera sur le traitement préconisé. Aussi, dans les cas les moins graves, un repos et quelques antalgiques suffiront, tandis que dans les cas les plus avancés, il conviendra de réaliser un acte chirurgical afin de placer du talc entre les poumons. Dans les cas intermédiaires, on préconise bien souvent une aspiration du gaz présent au niveau des poumons.

Le tabac : un facteur aggravant ?

Les personnes ayant déjà souffert d’un tel trouble sont invitées à arrêter de fumer immédiatement. De fait, le tabac est l’un des facteurs capables de provoquer une récidive du pneumothorax. Les pneumothorax spontanés sont quinze fois plus fréquents chez les fumeurs. Le tabac peut provoquer une inflammation et une petite fuite d’air à la surface du poumon qui se décolle alors de la cage thoracique. Ce risque existe aussi chez les fumeurs récents et il est encore plus important avec le cannabis.

Quelles activités peuvent être conseillées ?

Il est également conseillé de pratiquer des activités physiques sous l’eau ou dans les airs. Attention cependant, plongée sous-marine et saut en parachute sont peu compatibles avec ce trouble dans la mesure où les changements de pression peuvent impacter les poumons et la présence de gaz.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Préserver sa santé en pratiquant une activité physique

 

Partagez sur :