Limiter le risque de récidive du cancer du sein

Limiter le risque de récidive du cancer du sein

Les traitements contre le cancer du sein sont très lourds.

logo_domisielLe traitement terminé, il n’est pas rare que fatigue et appréhension persistent.

Pourtant, quelques efforts sont encore nécessaires pour retrouver une bonne santé… Pour les femmes ayant été traitées pour un cancer du sein, la pratique de 3 activités modérées à intenses de 20 à 60 min par semaine diminue le risque de décès ou de récidive du cancer du sein de 20 à 50% [1]. 

La reprise d’activité physique s’effectue tout d’abord à travers un changement de comportement dans la vie quotidienne 

On préconise également la pratique d’une activité de type aérobie (50 à 75% de la fréquence cardiaque), à pratiquer 3 à 5 jours par semaine et d’une durée de 20 à 60 minutes par session [2]. Cependant, pour une pratique optimale, il s’agit de respecter quelques règles.

La reprise doit s’effectuer en douceur

On adoptera un rythme progressif : d’abord une séance par semaine, puis deux, puis trois. De même, il ne faudra pas négliger l’échauffement : comme avant toute pratique sportive, 10 minutes sont de rigueur. Enfin, il faut également travailler sa propre motivation. Pourquoi ne pas pratiquer l’activité physique à deux ou à trois ? De même, on pourra se fixer des objectifs à atteindre.

Le centre de ce « traitement » de l’après-cancer, c’est la patiente elle-même

Elle doit devenir actrice de sa propre santé, suivre très régulièrement sa pratique d’activité physique et son alimentation. Elle doit se motiver elle-même et persévérer dans son effort pour retrouver une bonne condition physique et psychologique. C’est le principe de l’éducation thérapeutique.

Le Groupe Associatif Siel Bleu et l’Institut Curie ont mis en place le Programme Activ’, qui reprend cette idée d’accompagnement des patientes en rémission d’un cancer du sein pour une reprise d’activité et un changement de comportement s’inscrivant dans la durée.

Une alimentation équilibrée et une pratique régulière d’activité physique sont les clés d’une bonne santé et permettent de limiter le risque de récidive du cancer du sein.

[1] INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) Activité physique- Contextes et effets sur la santé- Expertise collective, synthèse et recommandation, Edition Inserm, mars 2008

[2] COURNEYA & coll.,2002

Article rédigé par Domisiel 

Domisiel est une association faisant partie du Groupe Associatif Siel Bleu. Créé en 1997, ce dernier utilise l’Activité Physique Adaptée avec pour objectifs la prévention santé et le bien‐être des individus. L’association œuvre pour favoriser un maintien à domicile réussi et permettre à tous ceux qui le souhaitent de rester dans leur domicile le plus longtemps possible dans les meilleures conditions possibles.
Aujourd’hui, Domisiel a une présence nationale et compte 270 intervenants issus de la formation universitaire Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS – Fac des Sports) qui accompagnent 70 000 bénéficiaires. L’un des grands principes régissant les activités du Groupe Associatif est l’accessibilité financière de tous aux activités.

Pour plus d’informations : www.domisiel.org

Partagez sur :