10 signes d’apnée du sommeil

10 signes d’apnée du sommeil

Détecter l’apnée du sommeil est primordial car elle peut avoir de lourdes conséquences. Les signes annonciateurs sont nombreux et permettent aux médecins de pratiquer les examens nécessaires pour se soigner. Quels sont ces signes ? Comment faire un diagnostic exact ? Quels traitements ? Voici l’essentiel de l’apnée du sommeil ! 

L’apnée du sommeil, également appelée « Syndrome d’apnée obstructive du sommeil » (SAOS), correspond à l’obstruction des voies respiratoires, bloquant ainsi la respiration. Ces phases d’apnée, de 10 à 30 secondes, peuvent se répéter plus d’une centaine de fois par nuit. Ce phénomène n’est donc pas sans répercussion et ces dernières permettent d’ailleurs de mettre en alerte quant à cette pathologie.

10 signes d’apnée du sommeil

  1. Réveils répétés
  2. Ronflements et pauses respiratoires
  3. Sommeil agité
  4. Sentiment de fatigue au réveil
  5. Maux de tête
  6. Irritabilité voire dépression
  7. Troubles de la concentration et de la mémoire
  8. Baisse de la libido
  9. Somnolence la journée
  10. Hypertension

L’apnée du sommeil peut donc avoir de lourdes conséquences tant médicales que sociales ou encore professionnelles. De plus, à long terme, le SAOS peut être source d’accidents, dus à la fatigue, mais aussi de maladies cardiovasculaires, de diabète ou d’obésité.

2 méthodes pour détecter l’apnée du sommeil

  • La polygraphie ventilatoire étudie la respiration au cours du sommeil et peut être effectuée à domicile ou à l’hôpital. Le sommeil est alors étudié grâce à plusieurs capteurs placés sur le patient.
  • La polysomographie est un examen plus poussé : en plus d’étudier la respiration, l’activité cérébrale et les mouvements des yeux sont également enregistrés. Cette méthode nécessite de dormir à l’hôpital ou en clinique spécialisée.

3 traitements possibles

  • La ventilation nocturne en pression positive continue (PPC ou CPAP) est une sorte de masque à oxygène à porter durant le sommeil. Contraignant, ce traitement a toutefois de bons résultats.
  • L’orthèse d’avancée mandibulaire ressemble à un appareil dentaire et permet d’ouvrir les voies aériennes. L’avis d’un orthodontiste est donc nécessaire. Ce traitement alternatif au PPC est destiné aux patients dont les symptômes sont peu sévères.
  • Enfin, une chirurgie légère peut être pratiquée mais elle serait moins efficace que les deux traitements précédents. Il existe une opération plus lourde réservée à certains cas, après avis médical.

Enfin, atténuer l’apnée du sommeil passe également par l’adoption de certaines règles d’hygiène et de diététique.

Posez-vous les bonnes questions : détecter l’apnée du sommeil grâce à ce quizz sommeil !

 

Cet article vous intéressent ? Découvrez également :

•  Les solutions anti-ronflement

  Les secrets pour retrouver le sommeil

  Hypertension : comment la prévenir et la détecter ?

  5 réponses pour comprendre et prévenir le diabète

Partagez sur :

Il y a un commentaire concernant “10 signes d’apnée du sommeil

  1. Bonjour,
    Je me permets de vous indiquer également Sommeil Apnée : Sommeilapnee.fr
    Merci