Zoom sur l’évolution des droits des femmes en France

women-day-

La Journée internationale des femmes se tiendra ce lundi 8 mars. Cette dernière célèbre les femmes dans toute leur splendeur et permet de faire le point sur les luttes quant à l’obtention de leurs droits.

Nous vous proposons justement une chronologie des évènements en France, un état des lieux des mesures d’aujourd’hui mais aussi des opportunités pour le futur.

Chronologie de l’histoire des droits des femmes dans l’Hexagone

Depuis la Révolution Française, les lois ont beaucoup évolué concernant les droits des femmes. Tout commence en 1791 lorsqu’Olympe de Gouges rédige la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Au début des années 1800, le Code Civil indique encore pourtant que : « le mari doit protection à la femme et que cette dernière lui doit obéissance ». Force est de constater que la donne a changé depuis, et heureusement !

Les premières suffragettes font entendre leurs voix en 1876, les programmes scolaires sont uniformisés en 1924 et les femmes obtiennent le droit de vote et d’éligibilité en 1944.

A côté de cela, la notion de « salaire féminin » est supprimée en 1946. Commence alors une revalorisation progressive du travail de la gente féminine, qui prendra des années. En parallèle, en 1970, une loi décrète que les deux parents jouissent de la même autorité sur leurs enfants.

En 1975, la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) voit le jour, légalisant la pratique. Le divorce par consentement mutuel est autorisé la même année et la première journée des femmes est instaurée en 1982, à la suite d’une proposition d’Yvette Roudy, alors ministre des droits de la femme.

Droits des femmes : quelles perspectives d’amélioration ?

Les droits des femmes n’ont cessé d’évoluer ces dernières décennies. Néanmoins, si une loi de 2006 sur l’égalité salariale est venue compléter la reconnaissance du principe « à travail égal, salaire égal », on remarque que certaines égalités persistent dans ce domaine.

Il est aujourd’hui plus qu’important de revaloriser les salaires des femmes et les syndicats sont d’ailleurs nombreux à travailler en ce sens. Sur la scène politique et internationale, bien qu’ici encore les choses aient évolué positivement, la part des femmes reste toujours marginale par rapport à celle des hommes. Faire entendre leurs voix est donc plus que jamais nécessaire.

Enfin, les violences faites aux femmes restent un réel fléau en 2021, bien que les gouvernements se soient mobilisés successivement. Dernièrement, en 2018, une loi a permis de renforcer la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Pour autant, la crise sanitaire liée à la COVID-19 est venue augmenter le taux de violences conjugales. Pour l’Etat, l’objectif est donc de redoubler de vigilance et de continuer ce travail de fond afin de retrouver l’essence même de notre humanité.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

  Les secrets beauté des femmes de plus de 60 ans 

  Belle et bien dans son corps même après 60 ans ! 

 

Partagez sur :