Séniors et chaleur : comment éviter la déshydratation ?

Hydratation

Premières victimes des épisodes caniculaires ou même de fortes chaleurs, les séniors sont particulièrement vulnérables à la déshydratation. Il apparaît donc crucial de veiller à une hydratation régulière, d’autant plus en été.

Hydratation : quels sont les besoins spécifiques ?

Si le corps humain est composé à 60% d’eau, le pourcentage passe aux alentours de 50% chez les séniors en raison de modifications physiologiques. Très précisément : 52 % chez les hommes, 46% chez les femmes après 60 ans. Logiquement, il faudrait donc qu’ils consomment plus d’eau que la moyenne des adultes, qui se situe autour de 1,75 l pour les hommes et 1,4 l pour les femmes. Pourtant, dans la mesure où la sensation de soif diminue avec l’âge (mais pas les besoins en eau !), les personnes âgées sont souvent loin de cette consommation et s’en trouvent parfois gravement pénalisées.

Un contexte délicat

Si la diminution de la sensation de soif apparaît comme un facteur majeur du manque d’hydratation, d’autres facteurs plus indirects et pourtant tout aussi dangereux entrent en considération. Souvent, c’est le triste résultat de l’isolement des séniors et de leurs difficultés à se mouvoir qui contribuent à leur déshydratation. Problèmes de mobilité, troubles visuels, difficultés de communication peuvent, au quotidien se doubler d’un sentiment de honte et rendre difficile l’accès aux boissons.
Dans les instituts spécialisés, EPHAD par exemple, le problème se pose parfois, même avec un personnel qualifié et dédié. Surmené par les multiples tâches à effectuer, souvent en sous-effectif, le personnel soignant ne pense pas forcément à rappeler l’hydratation parmi les soins indispensables.

Quelles solutions pour éviter la déshydratation ?

Les séniors et leur entourage peuvent néanmoins mettre en place un « plan hydratation » à suivre au quotidien. Par exemple ?

  • Laisser des boissons en vue et à portée de main.
  • Créer des rituels, avec un verre d’eau au lever et un verre d’eau au coucher.
  • Ne surtout pas attendre d’avoir soif pour boire, et transporter une petite bouteille afin de boire par petites gorgées tout au long de la journée.
  • Consommer thé, café, soupes, jus de fruits, tisanes et même eau du robinet.

Si l’été et les périodes de fortes chaleurs demandent une hydratation accrue, les séniors demandent une vigilance quotidienne sur cette question.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Canicule et personnes âgées : nos conseils pour se protéger

• La température corporelle du corps des personnes âgées

 

Partagez sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>