Comment réagir suite à une agression ?

agreesion MAD

Les chiffres ne mentent, hélas, pas : les personnes âgées sont des cibles prioritaires pour les agressions, quelle que soit leur nature.
Abus financiers, violences psychologiques, négligence, violences physiques ou encore violences sexuelles : une personne âgée sur six est concernée, alerte l’OMS. Voici quelques éléments pour réagir suite à une agression.

Portez plainte

Toute agression ne laisse pas forcément de séquelles physiques, qui peuvent très rapidement revêtir un aspect dramatique dans le cas de seniors, mais peut avoir un impact très violent sur le psychisme.
Dans un premier temps, prévenez vos proches afin de pouvoir en parler à tout moment et entamez les procédures légales de recours. S’il s’agit d’une agression physique, sans identification de l’agresseur, déposez une main courante au commissariat le plus proche.
Ainsi, si vous veniez à être à nouveau victime d’une agression du même type, vous pourrez porter plainte plus facilement.

Si vous avez identifié les personnes qui vous ont agressé.e, vous pouvez directement porter plainte !

Parfois, les maltraitances ont lieu dans les institutions, comme des maisons de retraites ou des établissements de soins longue durée. Dans ce cas, alertez vos proches et concertez-vous avec eux dès les premiers signes de violence de la part de votre entourage soignant.

Faites-vous accompagner

Un acte de malveillance, unique ou répété, peut générer une détresse morale mais également des blessures, dont certaines peuvent, à court terme, entraîner la mort.
A noter plus que ces actes interviennent souvent dans le cadre d’une relation supposée de confiance.

Afin de ne pas rester isolé.e ou dans une situation de détresse, vous pouvez en parler aux autres victimes, s’il y en a et former un groupe d’entraide, ou encore faire appel aux services d’un psychologue pour mieux surmonter l’épreuve d’une agression.

Quoi qu’il en soit, ne restez pas dans le silence ! Parlez, échangez, et des solutions pourront être mises en place.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Seniors, comment repérer et éviter les arnaques au téléphone

La maltraitance des personnes âgées, un sujet préoccupant

Partagez sur :