Comment faciliter le retour à domicile après hospitalisation ?

retour-hospitalisation

Après s’être fait opérer ou avoir fait l’objet d’une hospitalisation, il est fréquent de se sentir fragilisé. Les personnes les plus vulnérables, comme les personnes âgées, doivent être entourées, en particulier si elles si vivent seules ou isolées, pour que le retour à domicile se déroule dans les meilleures conditions possibles. Les aidants ont ici un rôle capital, qu’il s’agisse des aidants familiaux (proches) ou des aidants professionnels (auxiliaires de vie ou aides à domicile). Explications.

Le retour à domicile d’un senior après hospitalisation : une période délicate

La période post-hospitalisation est une étape délicate pour les personnes âgées comme pour la famille. Il s’agit d’un entre-temps complexe qui, mal géré, peut augmenter le risque de réadmission des seniors à l’hôpital. En effet, d’après une étude menée par l’université Northwestern, le principal facteur conduisant à une nouvelle hospitalisation, voire à une entrée en maison de retraite, est non pas l’état de santé mais bel et bien l’âge.

Cette période demande donc des efforts d’adaptation et de réorganisation de la vie quotidienne. Le cas contraire, elle peut être synonyme de perte des repères, de diminution de la confiance en soi (manque d’assurance), avoir des conséquences sur l’état psychologique ou encore un retentissement sur la nutrition et l’autonomie.

 

Après une hospitalisation : l’aide et le suivi, indispensables pour les personnes âgées

Il est important de bien préparer le retour à domicile d’une personne âgée pour passer sereinement ce cap souvent tout aussi délicat pour l’aîné que pour son cercle familial. Pas de panique : différentes solutions existent pour vous aider à gérer cette sortie d’hospitalisation.

 

Faire appel à des professionnels qualifiés

A la suite d’une hospitalisation, il est possible de solliciter l’accompagnement de professionnels du corps médical afin d’assurer une continuité des soins. Par exemple, des infirmières peuvent se rendre au domicile de la personne âgée pour changer les pansements ou procéder aux piqûres. Une hospitalisation à domicile (HAD) peut même être envisagée en cas de maladie chronique.

Il y a également fort à parier que la personne ait besoin d’aide chez elle pour effectuer les tâches du quotidien. Elle peut avoir recours aux prestations d’une aide à domicile ou d’une auxiliaire de vie pour l’assister dans certains gestes : ménage, repassage, aide aux courses, à l’hygiène, à la préparation et/ou la prise des repas, au lever, au coucher, soutien moral, administrative, accompagnement à l’extérieur ou dans la vie sociale.

Se doter d’équipements pour se sécuriser

Pour assurer votre sérénité à domicile, vous pouvez envisager d’y installer divers équipements, comme des chemins lumineux, des capteurs de présence ou encore vous doter d’un système de téléassistance pour être secourus rapidement en cas de malaise. Sont aussi souvent préconisées par les ergothérapeutes des aides à la mobilité, comme une canne, une rampe d’escalier ou encore un déambulateur.

Aménager le logement

Marches d’escaliers, tapis mal fixés, placards trop hauts… Les logements des personnes âgées en sortie d’hospitalisation ne sont pas toujours adaptés. Heureusement, l’adaptation de l’habitat est possible pour limiter le risque de chute, faciliter la circulation dans la maison et se sentir plus à l’aise au quotidien (remplacement de la baignoire par une douche, installation d’un monte-escalier, désencombrement des lieux de passage…).

Être entouré par ses proches

Enfin, le fait d’être entouré par des amis ou de la famille aide à se remettre du traumatisme généré par un séjour à l’hôpital. L’environnement social de la personne âgée et la stimulation intellectuelle générée par les échanges sont des éléments très importants. Plus elle sera soutenue, plus elle sera épanouie, se sentira en confiance et retrouvera rapidement ses repères.

 

Retour à domicile après hospitalisation : des subventions possibles !

Pour conclure, il faut souligner que le retour à domicile après une hospitalisation ouvre droit à différentes aides, notamment à l’ARDH (Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation). Cette prestation financière, attribuée pour une durée de 3 mois renouvelable, vise à faciliter le retour à la maison pendant la période de rétablissement post hospitalisation.

Elle permet de prendre en charge les services à domicile dispensés par une aide à domicile, de financer un dispositif de sécurité de type télé-alarme ou encore de réaliser des travaux d’aménagement du logement pour anticiper la perte d’autonomie. A noter que d’autres aides sont possibles, comme les aides des mutuelles, des caisses de retraite, l’APA (Allocation Personnalisée à l’Autonomie) ou encore la PCH (Prestation de Compensation du Handicap).

 

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Quelles aides financières pour aménager son domicile ?

•  ARDH – Aide au retour à domicile après hospitalisation

 

Partagez sur :