3 conseils pour bien s’occuper d’une tombe

fleurs-tombe-MAD

Se rendre au cimetière le 1er novembre, c’est l’occasion de rendre hommage à tous vos êtres chers. C’est une façon d’honorer leur mémoire, de leur montrer votre amour et votre présence à leurs côtés. Malheureusement, c’est aussi à ce moment de l’année que vous vous rendez compte de l’état de la tombe. Et parfois, celle-ci est bien plus encrassée que vous ne le souhaitez. Il est donc temps de s’en occuper.

Mais comment s’y prendre pour lui rendre tout son éclat ? C’est ce que vous allez découvrir.

1 : Déposez des fleurs tout au long de l’année

Si c’est la première fois que vous devez entretenir une tombe, plusieurs questions peuvent s’imposer à vous : quand fleurir une tombe ? Y a-t-il un moment plus propice ? Puis-je y déposer des fleurs quand je le souhaite ?

Sachez que, même si la tradition veut que vous rendiez visite à vos proches disparus lors de la Toussaint, rien ne vous empêche d’aller au cimetière tout au long de l’année. Au contraire, vous pourrez ainsi remplacer les fleurs fanées, arracher les mauvaises herbes, etc.

Pour une tombe en bon état, il n’y a rien de plus efficace qu’un nettoyage régulier.

2 : Choisissez les meilleures fleurs selon la saison

Pour une tombe bien entretenue, il est donc très fréquent d’aller y déposer des fleurs. Mais il est important de les choisir en fonction des saisons. En effet, certaines plantes ne sont pas du tout adaptées au froid de l’hiver par exemple et risqueraient de se faner plus rapidement que prévu. Dans ce cas, quelles fleurs préférer ?

En hiver, rien de mieux que les pensées. Ces plantes, très robustes, supportent facilement le froid. Synonymes de nostalgie, elles se prêtent parfaitement à la situation. Mais vous pouvez aussi choisir quelques roses de Noël, idéales pour la saison.

Au printemps, il est plus courant d’acheter des tulipes, des narcisses, des magnolias ou des jonquilles pour égayer une tombe. Avec les rayons du soleil qui réapparaissent, le choix est un peu plus important.

En été, vous pouvez choisir des dipladénias. Ces plantes, très résistantes à la sécheresse, raffolent du soleil autant que de la chaleur. Mais, n’hésitez pas à acheter des kalanchoés, connus pour leurs fleurs et leurs couleurs vives.

Enfin, en automne, on opte plutôt pour des chrysanthèmes ou des cyclamens pour leur teinte douce et colorée.

3 : Trouvez la bonne bougie à apposer sur la tombe

Évidemment, lorsque l’on souhaite entretenir une tombe, on pense aussi aux bougies. Les modèles funéraires se présentent généralement dans un récipient en verre rouge pour les préserver des intempéries.

Vous pouvez, bien entendu, choisir des bougies traditionnelles. Toutefois, il est de plus en plus fréquent de trouver des bougies solaires ou dotées de piles. Semblables aux bougies classiques, ces modèles résistent à l’usure du temps. Vous n’avez donc plus besoin de les remplacer régulièrement, la tombe de vos proches reste animée tout au long de l’année.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Préparer ses obsèques : une démarche rassurante

 Quelles démarches après un décès ?

Partagez sur :