Focus sur la prothèse de hanche

Focus sur la prothèse de hanche

Vous ressentez des douleurs au niveau des articulations ? Vous rencontrez des problèmes de mobilité ? Une opération de la hanche pourrait peut-être être la solution. Quand opérer ? Comment se passe l’opération ? Qu’en est-il de la rééducation après la pose d’une prothèse de hanche ? Le blog Maintien à domicile vous informe. 

Quand se faire opérer de la hanche ?

Pour mieux comprendre pourquoi la pose d’une prothèse de hanche peut être utile, il est important de visualiser l’importance de cette partie du corps. Cette articulation relie le fémur et l’os du bassin. C’est elle qui permet à la jambe de conserver toute sa mobilité. Or, lorsque cette articulation se dégrade, elle ne joue plus son rôle et entraîne tout à la fois des douleurs mais aussi des difficultés à se déplacer. S’il peut s’agir d’un phénomène ponctuel, de manière générale, cela impacte négativement le quotidien des seniors. Il convient alors de consulter un médecin afin de déterminer si une prothèse de hanche est nécessaire. Une fracture du col du fémur ou de l’arthrose peuvent être à l’origine de cette dégradation.

Comment se déroule l’opération d’une prothèse de hanche ?

Alors qu’il y a encore quelques années une opération de ce type imposait une hospitalisation d’une semaine au moins, il est aujourd’hui possible de ne passer qu’une nuit à l’hôpital. Attention toutefois, cela concerne les seniors n’ayant pas de problèmes spécifiques (problèmes cardiaques, lourds traitements, diabète, etc.). Cette opération consiste à découper la tête du fémur et préparer le bassin qui accueillera la prothèse de hanche qui pourra ensuite permettre de retrouver la mobilité perdue.

Quelle rééducation après la pose d’une prothèse de hanche ?

Le patient va devoir s’adapter à ce corps étranger et réapprendre à marcher correctement. Avec les progrès de la médecine, les seniors concernés peuvent marcher dès le lendemain de la pose de la prothèse de hanche mais avec des cannes pour se stabiliser et éviter tout risque de chute qui pourrait nuire à l’efficacité de l’opération. Attention toutefois, un travail de rééducation s’avère nécessaire. Le patient doit ainsi être suivi par un kinésithérapeute dont le rôle sera de remuscler la jambe concernée par l’opération. Pour les personnes restant à l’hôpital quelques jours après l’opération, cette rééducation débutera sur place. De manière générale, on constate que les seniors ayant subi une opération de la hanche parviennent à marcher à nouveau correctement au bout de 3 mois.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Arthrose : tout savoir sur l’opération de la hanche

•  La phytothérapie pour lutter contre les rhumatismes

 

Partagez sur :