Comment bien choisir sa canne de marche ?

Choix_canne

Cela peut paraître simple et pourtant, il n’en est rien. En effet, il existe différentes formes de cannes de marche, chacune s’adaptant à un besoin précis pour se déplacer. Quels sont les critères à prendre en compte au moment du choix de sa canne de marche ? Le blog Maintien à domicile vous répond.

Quelle canne pour quel besoin ?

La canne de marche aide les personnes à mobilité réduite à avoir une certaine autonomie au quotidien. Elle leur garantit un bon équilibre, prévient des risques de chutes et soulage aussi mes douleurs dans le dos et dans les jambes.

Il existe de nombreux modèles de cannes, adaptés à chaque besoin :

• La canne siège : qui comme son nom l’indique, se transforme en siège et s’avère indispensable pour les séniors qui ne peuvent plus rester debout trop longtemps.

• La canne tripode : avec ses trois pieds, elle offre une meilleure stabilité grâce à son emprise au sol, tant pour marcher que pour se tenir debout. Elle est parfaite pour les personnes qui manquent de stabilité.

• La canne parapluie : un article deux en un qui apporte à la fois un maintien pour marcher et une protection en cas de pluie. Cette canne s’adresse aux personnes ne rencontrant pas un problème trop important de mobilité.

• Le déambulateur : cet accessoire est parfait pour les seniors dont la mobilité est fortement réduite. Il offre un bon maintien durant la marche et un appui solide à l’arrêt. Il est ainsi plus sécurisant qu’une canne traditionnelle.

• Le déambulateur à roulettes : contrairement au déambulateur classique, il n’a pas besoin d’être soulevé pour avancer, il est ainsi plus maniable. Il dispose de freins pour une meilleure sécurité.

• La canne pliante : plus pratique qu’une canne classique, elle peut être pliée et rangée facilement. Cette canne peut se fait très discrète grâce à sa petite taille une fois pliée.

La poignée : un élément essentiel ?

La poignée est un élément important car c’est elle qui va permettre une bonne prise en main de la canne. Choisir la bonne forme, adaptée à ses besoins, ses capacités et sa morphologie est donc une chose essentielle.

Des poignées, il en existe plusieurs types :

• La poignée en T est un grand classique. Elle procure un très bon appui et permet à son utilisateur une bonne prise en main.

• La poignée Derby offre une tenue confortable et garantit une bonne sécurité. Cette canne très pratique permet à son utilisateur de la porter sur le bras lorsqu’il n’en a pas besoin.

• La poignée anatomique est, quant à elle, parfaitement adaptée à son utilisateur puisqu’elle épouse la forme de la paume de la main. Elle permet de répondre aux exigences de confort et de sécurité des personnes souffrant d’arthrite, de rhumatisme ou encore de problèmes articulaires.

• La poignée en crosse offre un bon support pour les utilisateurs ayant besoin d’un maintien d’équilibre léger ou moyen.

D’autres critères à prendre en compte ?

Il existe des règles en matière de taille pour bien choisir sa canne de marche. Par exemple, une personne qui mesure 1,55 m devra prendre une canne de 80 cm, alors qu’une personne mesurant 1,70 m devra opter pour une canne de 88 cm. Mais les règles sont faites pour évoluer. Si vous ne vous sentez pas particulièrement à l’aise, vous aurez du mal à vous déplacer et pourrez vous faire mal au dos. C’est pourquoi il peut être préférable d’opter pour une canne réglable ou télescopique, ainsi vous pourrez l’adapter librement à vos besoins pour adopter la meilleure position et marcher dans les meilleures conditions.

D’autre part, il est important de choisir une canne en fonction de son poids. Les cannes classiques sont optimisées pour des poids jusqu’à 100 kg. Au-delà, veillez à choisir une canne plus solide.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Gare aux chutes : nos conseils pour les éviter

 Focus sur la prothèse de hanche

 Arthrose : tout savoir sur l’opération de la hanche

 

Partagez sur :