Préserver sa santé en pratiquant une activité physique

Préserver sa santé en pratiquant une activité physique

L’activité physique occupe une place de premier ordre dans la préservation de la santé. Le manque d’activité, aussi appelé sédentarité, a des effets délétères sur l’être humain et ce, quel que soit son âge. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 70% de la population européenne n’est pas suffisamment active pour se maintenir en bonne santé.
logo_domisiel

L’activité physique n’englobe pas que le sport !

Préserver sa santé en pratiquant une activité physique

Tout d’abord, il est utile de préciser que l’activité physique englobe l’ensemble des actions conduisant à une dépense d’énergie. Ainsi, faire de l’activité physique, c’est faire du sport : jogging, roller, natation, gymnastique, etc. Mais pas seulement ! C’est aussi profiter de chaque occasion pour bouger : jardiner, se promener, prendre l’escalier, marcher pour chercher le pain, utiliser un vélo, etc. Et surtout, faire le choix de bouger lorsque les occasions se présentent. Il s’agit simplement d’une façon de repenser son quotidien.

Sédentarité : des conséquences importantes sur la santé

La plupart des études démontre que la sédentarité est un facteur déclenchant de troubles et de maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle, le cancer, etc. Bouger suffisamment permet de prévenir ces troubles. La « quantité » d’activité physique nécessaire à l’obtention d’effets protecteurs a été établie par l’OMS. Ainsi, 2000 pas de marche par jour (environ 30 minutes) sont nécessaires. La marche apparaît comme l’acte moteur le plus simple à mettre en œuvre par le plus grand nombre. Un podomètre permet d’évaluer le nombre de pas effectués quotidiennement et d’ajuster son activité sur ces recommandations qui sont un minima.

L’activité physique pour un équilibre de l’esprit et du corps

Le contrôle du poids est un préalable à la prévention de l’obésité. L’activité physique brûle des calories. En confrontant la dépense calorique induite par l’activité physique et les entrées énergétiques quotidiennes (repas, nourriture), on obtient un équilibre.

Les seniors et le sport : pratiquer une activité permet de se préserverQuant au volet curatif de l’activité physique, il n’est pas en reste. Des études indiquent une forte réduction du taux de récidive du cancer suite à des exercices physiques. La pratique d’une activité physique, telle que la musculation, permet de préserver la masse musculaire et constitue ainsi un facteur décisif de guérison.

Enfin, l’activité physique régulière permet, au delà du corps, un réel épanouissement de l’esprit. En effet, elle produit des endorphines qui contribuent fortement à la réduction des tensions et du stress. L’activité physique participe donc au confort psychique des personnes âgées et permet parfois de réduire la prise de certains médicaments.

Quelle soit cadrée et sportive, planifiée ou inopinée, l’activité physique doit s’inscrire dans l’hygiène de vie de tout un chacun. Prétexte à sorties, à création d’un tissu social (club) ou tout simplement récréative, elle s’intègre dans un mode de vie complet qui doit s’articuler autour d’une dépense énergétique augmentée.

Il en va de notre santé !

Article rédigé par Domisiel 

Domisiel est une association faisant partie du Groupe Associatif Siel Bleu. Créé en 1997, ce dernier utilise l’Activité Physique Adaptée avec pour objectifs la prévention santé et le bien‐être des individus. L’association œuvre pour favoriser un maintien à domicile réussi et permettre à tous ceux qui le souhaitent de rester dans leur domicile le plus longtemps possible dans les meilleures conditions possibles.
Aujourd’hui, Domisiel a une présence nationale et compte 270 intervenants issus de la formation universitaire Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS – Fac des Sports) qui accompagnent 70 000 bénéficiaires. L’un des grands principes régissant les activités du Groupe Associatif est l’accessibilité financière de tous aux activités.

Pour plus d’informations : www.domisiel.org

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

  « Les jardins thérapeutiques » : de quoi s’agit-il vraiment ?

Partagez sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>