La marche nordique : une activité physique recommandée

marche_nordique

Après les fortes chaleurs de l’été, il est temps de reprendre une activité physique. Et pourquoi pas la marche nordique ? Loin de n’être qu’un effet de mode, la marche nordique apparait comme un sport complet, adapté à tous les profils, tous les âges et toutes les morphologies… et particulièrement recommandé aux seniors.

Qu’est-ce que c’est ?

Apparue dans les années 50 en Scandinavie, la marche nordique était initialement destinée aux skieurs de fond, désireux d’entretenir leur technique particulière en dehors de la période de neige. La marche nordique se pratique avec deux bâtons et simule la fluidité de la glisse des skis, mais par la marche. Sport d’endurance qui se pratique en plein air, la marche nordique consiste donc à accentuer le mouvement naturel de balancier des bras et de propulser le corps vers l’avant grâce aux bâtons.

Quels sont ses bienfaits de la marche nordique ?

Sport doux et complet, la marche nordique permet de se muscler sans brusquer son métabolisme, d’entretenir ses articulations en douceur, de brûler des calories sans effort démesuré, de profiter du grand air et aussi de lutter contre l’isolement. Des bienfaits manifestes au niveau cardio-vasculaire ont également été observés, notamment la régression de l’insuffisance cardiaque, la stabilisation de la fréquence, la réduction de cholestérol, la baisse de l’hypertension et la diminution des risques d’AVC.

Comment pratiquer cette activité physique ?

Comme tous les sports, la marche nordique demande un encadrement et une pratique adaptée à l’âge des participants, afin d’éviter les blessures ou désagréments liés à une pratique approximative. Il est donc judicieux et préférable de s’orienter vers un club ou une association afin de pratiquer ce sport dans un cadre sécurisé et dynamique. De bonnes chaussures et des bâtons légers sont également à prévoir pour une pratique optimisée, de même que des vêtements légers et imperméables.

A vos bâtons !

Partagez sur :