Comment lutter contre la dépression saisonnière ?

derpime-de-janvier-MAD

Comme beaucoup de personnes, l’hiver vous déprime. Le mauvais temps fait son apparition, les jours sont de plus en plus courts et vous avez l’impression de passer la plupart de vos journées dans le noir. Certains jours sont même pires que d’autres.

En effet, d’après les anglo-saxons, le troisième lundi de janvier, appelé Blue Monday, serait même le plus déprimant de l’année. Y a-t-il de quoi s’affoler ? Sans tomber dans la paranoïa, c’est un mal à prendre au sérieux. Parfois, un simple coup de mou peut cacher une dépression saisonnière plus importante.

Alors que faire pour retrouver le moral ?

Anticipez le réveil

Quand on est déprimé, le plus dur, c’est de se lever le matin. Vous êtes fatigué, vous n’avez pas envie de sortir dans le froid… Bref, vous ne voulez qu’une chose : vous prélasser dans votre lit. Malheureusement, rester couché toute la matinée ne vous aide pas à retrouver le moral, puisque vous passez votre temps à ressasser vos angoisses.

Pour vous aider à vous lever facilement, n’hésitez pas à programmer votre journée la veille. Lorsque vous vous réveillez le lendemain, vous avez donc une raison de sortir du lit, vous connaissez vos objectifs.

Ensuite, préparez vos affaires avant d’aller vous coucher, vous aurez ainsi moins de corvées à faire en vous réveillant le matin : sortez et placez votre petit-déjeuner sur la table, cherchez les vêtements que vous allez porter, etc.

Veillez sur votre alimentation

Plusieurs études mentionnent un lien plus que probable entre dépression et carence en vitamine D.

En été, éviter les carences, ce n’est pas bien compliqué puisque le soleil peut vous apporter jusqu’à 90 % de l’apport quotidien conseillé en vitamine D.

En hiver, c’est une autre histoire. Pour pallier le manque de soleil, il vous faut surveiller votre alimentation, chercher la vitamine D directement dans les ingrédients que vous consommez. Mangez donc du saumon, des boissons à base de soja, du hareng ou du chocolat noir.

Mettez-vous au sport !

Puisque la vitamine D est si cruciale pour votre humeur, le plus important, c’est de profiter de la lumière naturelle autant que possible. Pour cela, marchez simplement 15 à 20 minutes dans la matinée ou faites un jogging si vous préférez.

En plus de vous réveiller, le sport permet d’éliminer les toxines de votre organisme, de réduire votre taux d’anxiété et diffuse de l’endorphine dans votre corps, l’hormone du bien-être … et pallier aux coups de blues !

Faites des séances de luminothérapie

Malgré tous vos efforts, vous vous sentez encore déprimé ? Vos baisses de moral vous freinent dans votre quotidien ? Alors, misez sur la luminothérapie, un traitement très efficace contre la dépression hivernale. Mais en quoi ça consiste ?

C’est simple. Pendant les séances de luminothérapie, vous vous exposez à la lumière d’une lampe spécialement élaborée pour ressembler à celle émise par le soleil.

Même si c’est de manière artificielle, la luminothérapie augmente la sécrétion de sérotonine et régule les possibles déséquilibres de votre horloge biologique ou vos troubles de l’humeur.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• La marche nordique : une activité physique recommandée

 Comment bien vivre le changement de température ? 

Partagez sur :