Comment surmonter la perte d’un proche ?

Comment surmonter la perte d'un proche ?

En tant qu’aidant, le décès d’une personne que l’on a accompagné est extrêmement difficile à accepter. Comment y parvenir ? Comment retrouver de nouveaux repères sans elle ? Tous nos conseils dans cet article, pour vous aidez à surmonter la perte d’un proche.

Aidant : la vie autour de votre proche

Votre rôle d’aidant a nécessité beaucoup de votre temps, durant lequel vous vous êtes entièrement consacré à la personne et à sa maladie. Votre vie était finalement organisée autour d’elle. Présent à chaque instant, vous avez su créer des liens de complicité et de confiance. C’est donc tout naturellement que sa perte laisse place à la tristesse et au chagrin.

Apprendre à vivre en l’absence d’un proche

Après la perte d’un proche, votre rôle d’aidant est terminé. Les instants qui suivent le décès sont douloureux. Vous aurez parfois la sensation de vous sentir seul et perdu. Il est alors très important d’accepter la réalité pour réorganiser votre vie. Voici quelques conseils pour vous aider à surmonter la perte d’un proche.

  • Lâchez prise, il est temps pour vous de vous reposer. En tant qu’aidant vos nerfs ont été mis à rudes épreuves et il probable que vous soyez épuisé physiquement et moralement. Prenez soin de vous en vous accordant des petits moments de détente.
  • Elaborez de nouveaux projets et pensez à l’avenir. Cela prendra du temps, mais c’est important pour vous de « reprendre » le cours de votre vie. Faites des activités, partez en vacances ou si vous le souhaitez inscrivez-vous dans une association pour vous rendre une nouvelle fois utile auprès des autres.
  • Retrouvez vos amis car il se peut que la maladie de votre proche vous ait isolé. Reprenez contact avec eux et profitez de ces instants de convivialité !
  • Pensez à vous et à vos besoins car pendant longtemps vous avez fait passer ceux de votre proche en priorité. Faites ce que vous souhaitez et qui vous fait plaisir avant tout !
  • Ne vous tourmentez pas et ne vous laissez pas envahir par la culpabilité. Vous avez fait tout ce qu’il fallait pour votre proche. Gardez à l’esprit les bons moments passés avec lui.

Prenez le temps nécessaire pour faire votre deuil. Cette étape est essentielle, elle vous aidera à surmonter la perte d’un proche et vous permettra de reconstruire votre nouvelle vie en son absence.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Préparer ses obsèques : une démarche rassurante

•  Organiser sa succession : les points essentiels à connaître

  Aidant : se préserver pour aider longtemps

 

Partagez sur :