Aidants : ne restez pas seuls, échangez !

femme entre deux âges qui regarde les bras croisés

Accompagner un proche faisant face à la maladie et à la perte d’autonomie n’est pas chose aisée.
Nombreuses sont les difficultés qui pavent la route des aidants : concilier activité professionnelle et aide familiale, aléas de santé, stress, isolement…

Sachez toutefois que diverses ressources existent pour vous épauler au quotidien ! 

De nombreux organismes pour vous soutenir

Selon une étude menée par la DREES (la direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques), la France compte plus de 8,3 millions d’aidants. C’est pourquoi de nombreux organismes agissent en faveur de ceux qui accompagnent un proche âgé, malade ou porteur d’un handicap.

La CNSA (la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) répond aux nombreuses questions que vous pouvez vous poser via son portail d’information. Ce site est plus spécifiquement dédié aux personnes âgées et à ceux qui les aident au quotidien. La CNSA a également pour objectif de vous proposer des temps de formation.

L’Association Française des aidants organise quant à elle des temps de rencontre à travers tout le pays. Ce sont les Cafés des Aidants. Animés par des professionnels, ces réunions vous permettent de rompre un éventuel isolement en échangeant autour de problématiques communes.

S’il vous est difficile de vous déplacer, sachez que de nombreuses associations mettent à votre disposition des permanences téléphoniques ou des forums : Avec nos proches, Aidons les nôtres, Allo Alzheimer

Des professionnels à l’écoute des aidants

Bien souvent, les accompagnants considèrent que leur bien-être est secondaire. Pourtant, il est essentiel que vous preniez soin de vous. Cela vous permet, d’une part, de prévenir l’épuisement et d’autre part, d’aider de manière optimale.
La consultation d’un psychologue représente une ressource précieuse.

Aussi, n’hésitez pas à évoquer les difficultés rencontrées au quotidien avec les professionnels qui interviennent au domicile de votre proche : infirmier, aide-soignant, auxiliaire de vie… Enfin, nos agences restent à l’écoute de leurs bénéficiaires mais également des aidants familiaux.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• 5 conseils aux aidants familiaux 

 Le congés de proche aidant rémunéré ! 

 

Partagez sur :