5 conseils pour vaincre la fatigue lorsque l’on est aidant

5 conseils pour vaincre la fatigue lorsque l'on est aidant

Etre aidant demande beaucoup d’attention et d’énergie au quotidien. En effet, prendre soin de la personne aidée peut parfois être difficile physiquement et psychologiquement. C’est pourquoi l’aidant doit lui aussi gérer sa fatigue et préserver sa santé. Cet article propose ainsi cinq conseils pour vaincre la fatigue lorsque l’on est aidant.

Conseil n°1 : Mangez équilibré

Les carences en fer, en magnésium et en vitamines sont les principales causes de fatigue. Pour y remédier, le mot d’ordre est la diversification alimentaire. En effet, diversifier vos plats et vos aliments permet de combler d’éventuels manques et redonner un coup de fouet à votre organisme. Pour cela :

  • Privilégiez le poisson, les légumes, les fruits et les huiles végétales (olive et colza)
  • N’oubliez pas non plus les céréales complètes et les fruits secs
  • Diminuez la consommation de graisses animales (viandes rouges, charcuteries, etc.) mais également de toutes autres graisses (gâteaux, viennoiseries, etc.)

Conseil n°2 : Apprenez à mieux dormir

Le moment du coucher doit se faire dans le calme. Il est recommandé d’éviter tous les stimulants tels que le téléphone portable ou l’ordinateur avant de s’endormir, mais plutôt de privilégier la lecture ou la musique douce.

Conseil n°3 : Pratiquez une activité sportive régulière

Quoi de mieux pour se vider l’esprit qu’une petite séance de sport ?  Et pour ceux qui ne sont pas de grands sportifs il n’y a pas de quoi s’inquiéter, l’essentiel est d’être actif et de bouger régulièrement. La marche et la course à pied font parties des meilleures pratiques sportives.

Conseil n°4 : Accordez-vous des moments de détente

Le temps d’un instant lâchez prise et laissez vos tracas de côté en faisant uniquement ce qu’il vous plaît. Essayez de vous octroyer ce petit moment de détente au moins une fois par jour. Et si cela est nécessaire, n’hésitez pas à vous ouvrir à de nouvelles pratiques telles que le yoga ou la relaxation.

Conseils n°5 : Ecoutez-vous

Savoir être à l’écoute de soi et apprendre à décoder ses propres signaux d’alerte est important pour vaincre la fatigue lorsque l’on est aidant.  Ils sont là pour vous avertir que vous avez dépassé vos limites et qu’il est temps de lever le pied.

Etre aidant demande une implication quotidienne, il est donc important de vous ménager et de pouvoir vous dégager du temps pour vous. Ne culpabilisez pas ! Vous accorder des moments de détente c’est avant tout vous assurer d’être en meilleure forme pour vous occuper des gens que vous aimez !

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Les secrets pour retrouver le sommeil

•  Aidant : se préserver pour aider longtemps

  5 conseils aux aidants familiaux

Partagez sur :