Nos amis les chiens-guides

Nos amis les chiens-guides

Formidable compagnon de route et même de vie, les chiens-guides participent activement à l’amélioration de la mobilité des personnes malvoyantes ou aveugles. Cet accompagnement quotidien est possible grâce à l’éducation de chiens-guides d’aveugles par des écoles spécialisées. Un travail de longue haleine qui permet au chien-guide de devenir une véritable aide dans les déplacements pour les personnes en situation de handicap visuel. De plus le chien-guide endosse un rôle social de par l’affection de la population à son égard. Ainsi, il va aider à créer plus facilement le contact et faire tomber les barrières (timidité, gêne, maladresse, etc). Cette aide précieuse est le résultat d’un travail long et minutieux afin de mettre le futur chien-guide dans les meilleures dispositions.  Lire la suite

Partagez sur :

Handicap et vie sociale, c’est possible !

Handicap et vie sociale, c'est possible

Tisser des relations, partager et échanger sont des besoins fondamentaux pour l’équilibre de tout être humain. Néanmoins, pour certaines personnes, et notamment celles en situation de handicap, maintenir le lien social s’apparente à un véritable parcours du combattant. Accessibilité,  intégration, accompagnement sont autant d’obstacles à la vie sociale d’une personne handicapée.

Pour encourager la vie sociale et éviter l’isolement d’une personne, plusieurs possibilités sont envisageables :  Lire la suite

Partagez sur :

Interview de M. Jochum, ambassadeur travailleur handicapé

Interview de M. Jochum, ambassadeur travailleur handicapé

Interview de Monsieur Jochum, ambassadeur travailleur handicapé

Les ambassadeurs travailleurs handicapés (TH), qui sont également des travailleurs en situation de handicap, agissent comme facilitateurs pour l’emploi auprès des personnes handicapées. Ils se déplacent au sein des entreprises pour tenir des permanences. Laurent Jochum est l’un d’entre eux. Souhaitant en apprendre davantage sur cette démarche novatrice, nous l’avons rencontré après sa permanence hebdomadaire au siège de la Caisse d’Epargne d’Alsace.  Lire la suite

Partagez sur :

Comment faire le deuil de l’autonomie de ses parents ?

Comment faire le deuil de l’autonomie de ses parents ?

Accepter la dure réalité de voir son père ou sa mère se dégrader au fil des jours tout en continuant à l’encourager… Puis, savoir passer le relais. Un travail sur soi qui fait partie des épreuves dans la vie d’un enfant aux parents devenus dépendants. Comment les surmonter ? Voici quelques conseils pour faire le deuil de l’autonomie de ses parents ainsi que le témoignage de Roland Blocteur, qui rend hommage aux conseillères de Retraite Plus pour l’avoir soutenu dans ce cheminement…  Lire la suite

Partagez sur :

Interview de Monsieur ECKERT, Référent handicap

Interview de Monsieur ECKERT, Référent handicap

Interview de Monsieur Eckert, référent handicap à la Caisse d’Epargne Alsace

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous engager auprès de Made in TH en recevant un ambassadeur TH chaque semaine au sein de votre entreprise ?

Le groupe Caisse d’Epargne et le groupe Caisse d’Epargne Alsace sont engagés depuis plusieurs années dans le recrutement et le maintien en emploi des travailleurs handicapés. L’action proposée par Made in TH nous a semblé innovante et intéressante car elle s’adressait d’une manière différente aux salariés. Lire la suite

Partagez sur :

Conduite : où en êtes-vous ?

Personne âgée, conduite : où en êtes-vous ?

Conserver sa mobilité est essentiel dans l’autonomie des seniors, mais cette mobilité ne doit en aucun cas se faire au détriment de la sécurité routière. Avec l’avancement de l’âge, l’acuité humaine se réduit significativement. Par conséquent, le vieillissement a un impact non négligeable sur l’aptitude à la conduite des personnes âgées. Les sens de l’être humain jouent un rôle primordial au volant d’une voiture. Une baisse mesurée de l’acuité des personnes âgées peut être compensée par l’expérience mais aussi par une prudence accrue.  Lire la suite

Partagez sur :

Interview de Christine Caruana, assistante sexuelle

Interview de Christine Caruana, assistante sexuelle

Interview de Christine Caruana, assistante sexuelle

Il y aurait, actuellement, moins de dix assistants sexuels en France. Si leur nombre est si faible et difficilement mesurable c’est que l’assistance sexuelle est illégale en France car cette pratique est assimilée à de la prostitution. Afin d’en apprendre davantage sur l’engagement de ces assistants dont la vocation est de venir en aide aux personnes en situation de handicap, nous sommes partis à la rencontre de Christine Caruana. Assistante sexuelle, elle exerce cette activité bénévolement à Marseille depuis plusieurs années. Lire la suite

Partagez sur :

Emploi & handicap, la solution novatrice : l’ambassadeur TH

Emploi & handicap, la solution novatrice : l'ambassadeur TH

Le taux de chômage des professionnels en situation de handicap est deux fois supérieur à celui des professionnels valides. Pourtant, en France, la loi oblige toute entreprise d’au moins 20 salariés à remplir un quota de 6 % de travailleurs handicapés au sein de leur effectif total. Cependant, beaucoup d’entreprises n’atteignent pas ce quota s’acquittant alors de contributions financières relativement onéreuses. Les causes sont multiples : manque d’information, peur du handicap et préjugés concernant les travailleurs en situation de handicap. C’est en partant de ce constat que Kathya Vuilloud, fondatrice de la Confrérie des Travailleurs Handicapés, a décidé de mettre en place la solution de l’ambassadeur Travailleur Handicapé (TH) en entreprise. Lire la suite

Partagez sur :

Emploi & Handicap : 4 avantages pour les entreprises !

Emploi & Handicap : 4 avantages pour les entreprises !

En France, il y aurait 41 millions de personnes concernées par un handicap qu’il soit moteur, psychique, sensoriel, intellectuel ou d’origines diverses. La loi Handicap réformée en 2005 encourage l’emploi des personnes handicapées en obligeant les entreprises de 20 salariés ou plus à respecter un quota de 6 % de personnes handicapées ou de s’acquitter de contributions financières reversées à l’Agefiph. Lire la suite

Partagez sur :