La téléassistance : le contact à tout moment

La téléassistance : le contact à tout moment

Avec l’âge, des difficultés à se déplacer et une certaine fragilité peuvent survenir. La peur de faire une chute et de ne pas pouvoir se relever pour appeler à l’aide est une angoisse partagée par beaucoup de personnes âgées, ainsi que leurs aidants.

La téléassistance apparaît comme l’une des solutions pour faire face à cette crainte et vivre plus sereinement le quotidien.

La téléassistance, qu’est-ce que c’est ?

La téléassistance : le contact à tout moment grâce au bracelet

Le dispositif est simple, il se compose de deux éléments :

•  le transmetteur, boîtier équipé d’un haut-parleur et d’un micro pour pouvoir dialoguer avec la plateforme d’appels. On peut en avoir plusieurs, à disposer dans les pièces de la maison.

•  le médaillon que la personne porte sur elle, et qui existe sous forme de collier, bracelet ou boîtier à clipser sur les vêtements. Certaines entreprises proposent également des médaillons étanches, ou des bracelets détecteurs de chute.

Comment ça marche ?

Une simple pression sur le boîtier envoie un signal à une plateforme d’hôtes et d’hôtesses. La plateforme contacte alors la personne en faisant sonner, comme un téléphone, le transmetteur. Si la personne ne répond pas aux appels (dans le cas d’un malaise, par exemple), la plateforme appellera donc une personne de l’entourage proche (voisins, etc.), ou directement les services de secours.

Des entreprises de services font appel à des plateformes d’appels composées uniquement de médecins, qui ont un accès direct à votre dossier médical !

D’où vient l’efficacité de ce système ?

Elle passe par la constitution d’un réseau de solidarité autour de la personne bénéficiaire de la téléassistance : la famille, les amis, les voisins, etc. En effet, la plateforme d’appels enregistre les numéros de téléphone des proches susceptibles d’aider le plus rapidement le bénéficiaire. Plus le réseau est grand et réactif, mieux les personnes sont encadrées ! Et dans les cas d’urgence, les secours (SAMU, pompiers, etc.) sont de toutes façons contactés !

Les différentes offres

L’efficacité de la téléassistance est reconnue, c’est pourquoi ce service est de plus en plus répandu. Aujourd’hui, environ 250 000 personnes bénéficient de ce dispositif. Les entreprises ont adapté leurs services aux besoins des bénéficiaires, en créant deux types de contrats :

•  Le contrat individuel : permet de choisir le prestataire de son choix

•  Le contrat collectif : mis en place par les collectivités locales, il propose une prestation de qualité à un tarif préférentiel afin de faire bénéficier plusieurs personnes du service. Pour en savoir plus sur ce type de contrat, renseignez-vous auprès de votre mairie ou du Conseil Général de votre département.

Des formules adaptées à chaque profil

Si initialement les offres de téléassistance étaient essentiellement à destination des personnes en situation de maintien à domicile, elles se sont désormais adaptées au profil des seniors encore actifs.
Aux équipements de boutons d’alarme sous forme de bracelet ou médaillon, se sont joints des applications mobiles permettant de sécuriser les personnes âgées dans leurs déplacements quotidiens. Il existe également des détecteurs de chute (exemple ici), qui permettent d’entrer en contact automatiquement avec la personne âgée qui a chuté pour envoyer les secours ou contacter un proche si besoin.
Ces nouvelles formules permettent la détection des chutes à l’aide d’actimètres, l’assistance par visiophonie, ou encore l’envoi de secours à une position GPS précise.

Des services garantis

La téléassistance : le contact à tout moment grâce aux centres d'appels
Les différents prestataires seront capables de vous garantir, et ce 24h/24 et 7j/7, la liaison avec une plateforme d’appels, ainsi que la mise en œuvre de tous les moyens pour vous porter assistance : que ce soit un appel à vos proches ou à un service médical d’urgence.

La téléassistance est donc un bon moyen de concilier la volonté d’une personne âgée de rester vivre chez elle, tout en bénéficiant d’une aide de tous les instants en cas de besoin !

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Gare aux chutes : nos conseils pour les éviter

Maintenir le lien social face à la perte d’autonomie

Conseils pour mieux vivre sa déficience auditive ou sa surdité

La maltraitance des personnes âgées, un sujet préoccupant

Partagez sur :