Soins dentaires : pourquoi la mutuelle est-elle indispensable ?

mutuelle-santé-

Les soins dentaires sont chers et mal remboursés en France, à tel point que certaines personnes repoussent des interventions pourtant essentielles.

La réforme du 100 % Santé ne permet pas, malgré son nom, de couvrir l’intégralité des frais si le patient n’a pas souscrit une mutuelle complémentaire santé. Les seniors sont les plus concernés par les soins dentaires, car l’état de la dentition se dégrade avec l’âge.

L’influence sur tout le corps des dents mal soignées

Des dents mal soignées influencent l’ensemble de l’organisme. Outre la douleur qui peut devenir insupportable, une infection dans la bouche engendre la multiplication des bactéries qui se propagent dans le corps à chaque fois que vous déglutissez et avalez votre salive.
D’autre part, des dents douloureuses ou manquantes impliquent une mastication des aliments insuffisante, ce qui reporte l’effort sur le système digestif qui doit redoubler d’ardeur et produire davantage de sucs gastriques pour digérer les aliments. Cela augmente les risques de troubles digestifs.
Enfin, l’esthétique entre en jeu. S’il vous manque une dent de devant ou si vos dents sont colorées, vous risquez de souffrir de complexes qui vous font renoncer à votre vie sociale. Des dents manquantes engendrent aussi des troubles de l’élocution.

Un reste à charge élevé sans mutuelle

Les soins conservateurs, comme le détartrage ou l’intervention sur une carie, sont fixés par la sécurité sociale. Le tarif des soins plus sophistiqués est librement fixé par le dentiste.
La sécurité sociale rembourse les soins dentaires à hauteur de 70 %. Certains soins, pourtant essentiels, ne sont pas pris en charge. C’est le cas notamment pour les maladies parodontales, très mal remboursées, qui doivent impérativement être soignées, car elles vous font perdre vos dents.

La mutuelle complète plus ou moins bien, pour réduire le reste à charge ou totalement le supprimer. Pour minimiser vos frais, vous avez intérêt à solliciter un courtier en mutuelle santé pour personne âgée qui établit des comparatifs et vous conseille sur la meilleure solution pour votre cas personnel.

teeth dental care medical background

 

Prothèses : le mauvais exemple du bridge et de l’implant

Toutes les prothèses ne sont pas remboursées, ce qui vous incite parfois à choisir des soins qui ne sont pas les plus souhaitables. C’est le cas notamment pour la pose d’implant. Si vous devez vous faire arracher une dent, il faut vous poser un implant qui sert de base pour poser une couronne. Prévoyez un coût moyen de 2 000 € que la sécurité sociale ne prend pas de tout en charge.

En revanche, elle vous propose de vous rembourser partiellement un bridge. Il implique de rogner les deux dents adjacentes à votre dent manquante et donc de les dévitaliser. Il est impératif de toujours sauvegarder les dents vivantes, c’est pourquoi le bridge est déconseillé.
Avec une bonne mutuelle, vous prenez un meilleur soin de vos dents et c’est tout votre organisme qui en bénéficie.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 5 conseils pour prendre soin de son dentier

 L’état de santé bucco-dentaire des personnes âgées

 Tout savoir sur la parodontite

Partagez sur :