Seniors : rester motivé pour les activités du quotidien

senior-motivé-

Le passage à la retraite, ainsi que la perte partielle d’autonomie, ne doivent pas sonner le glas de votre vie active.

Il est essentiel de conserver des activités au quotidien pour se maintenir en forme physiquement, autant que moralement.

Conservez des repères

Avec l’âge, il n’est pas rare de perdre quelques repères et de se démotiver pour les tâches du quotidien. Tant que vous restez dans la vie active, vous êtes tenu par un emploi du temps qui vous oblige à gérer votre agenda efficacement. Après la retraite, la facilité est de se dire que, n’ayant plus aucune obligation, on peut tout remettre au lendemain, ça s’appelle la procrastination.

Or, ce comportement vous entraîne dans un cercle vicieux, car plus vous vous démotivez, plus vous perdez d’entrain, plus votre forme physique décline. Il est donc crucial de conserver des repères, et notamment des horaires.
Conservez un emploi du temps et un rythme de vie sains. Il faut se lever le matin, continuer à assurer vos repas à heure fixe et à vous laver quotidiennement. L’hygiène est importante, tant corporelle que pour ce qui concerne vos habits et le ménage de la maison.

Si vous avez du mal à accomplir les tâches ménagères, n’hésitez pas à vous adresser à un service d’aide à domicile qui vous décharge de ces contraintes du quotidien.

Donnez-vous des objectifs

Pour rester dans une vie active, le plus efficace est de vous fixer des objectifs. Maintenez une activité physique en déterminant un parcours à pied, par exemple pour aller cher le pain, ou à une activité sportive, à l’extérieur ou à la maison.
Conservez le contact, même par téléphone, avec votre famille et vos amis.
Vous trouvez aussi de nombreux clubs et associations où vous vous retrouvez pour des moments festifs, des jeux de société, des sorties en groupe, etc.

Enfin, si vous sentez que vous broyez du noir et que vous devenez apathique, peut-être la dépression vous guette-t-elle. Parlez-en à votre médecin qui peut détecter une dépression. Il vous conseillera sans doute un accompagnement professionnel pour retrouver le goût de vivre.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Téléconsultation chez le kiné : tout ce qu’il faut savoir

•  Aides financières : l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)

Partagez sur :