Réagir face à la demande d’euthanasie d’un proche

euthanaise

Vous êtes souvent en contact avec des personnes âgées ? Vous travaillez dans le secteur sanitaire et social, peut-être même aux soins palliatifs ? Vous avez récemment été en contact avec une personne lassée de vivre ? Elle vous a fait part de son souhait d’en finir avec la vie ?

Il n’est jamais facile d’accompagner les seniors dans ce moment si particulier de leur existence. Mais, comment réagir face à une personne qui envisage l’euthanasie ?
Découvrez nos conseils pour vous permettre d’appréhender au mieux cette situation délicate.

Cernez l’origine de la demande

Avant toute chose, il est essentiel de déterminer l’origine de ces plaintes, de cette demande si radicale. Quelquefois, cette volonté de mourir traduit un mal-être, un ressentiment profondément enfoui chez la personne âgée.

Cette demande d’euthanasie peut être liée à une douleur persistante, difficile à supporter, mais aussi à un sentiment d’abandon, à la perte de son autonomie et donc de sa dignité. Une fois le problème cerné, vous pourrez ensuite agir en conséquence et essayer d’anticiper ses besoins pour la soulager autant que possible.

Valorisez son identité

Le souhait d’en finir avec la vie est souvent causé par un sentiment d’inutilité. En effet, quel que soit l’âge, nous avons tous besoin de nous sentir reconnu, d’exister aux yeux de notre entourage.

Pour cela, les personnes âgées ressentent l’envie de replonger dans leurs souvenirs, dans leur vie passée et de pouvoir la partager avec quelqu’un, un membre de la famille ou du corps médical. Cet exercice leur permet alors de renforcer et d’affirmer leur identité. Pensez donc à prendre du temps pour écouter ces confidences, les aider à y donner un sens et leur montrer leur valeur.

Développez l’autonomie

La dépendance est une vraie source de difficultés et de mal-être chez les personnes âgées, elle peut même les pousser à vouloir tout abandonner plutôt que de vivre cette situation. En plus de perdre leurs capacités, elles ont l’impression de perdre leur statut social et leur fierté. Il est donc indispensable de leur laisser le plus d’autonomie possible.

Pour favoriser le bien-être des seniors, n’hésitez pas à écouter leurs besoins, à leur demander leur avis, même sur des sujets qui vous semblent simples. Vous leur laissez ainsi la possibilité de décider, de reprendre le contrôle sur certains aspects de leur vie.

Insistez sur l’importance des moments qui lui restent à vivre

La peur d’être une charge pour la famille est également une des craintes qui influencent le plus une personne âgée en fin de vie. En effet, elle ne veut pas devenir un poids pour ses proches, que ce soit dans le domaine financier ou psychologique.

Pour soulager et endiguer cette peur, n’oubliez pas de lui rappeler l’importance des moments qui lui restent à partager avec sa famille. Ce sont des instants privilégiés pour transmettre ses expériences, exprimer ses sentiments. Ces moments représentent un passage important autant pour la personne elle-même que pour tous les membres de son entourage, qui eux ne sont peut-être pas encore prêts à lui dire au revoir.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Comment surmonter la perte d’un proche ?

 Organiser sa succession : les points essentiels à connaître

 

Partagez sur :