Perte d’audition : quel impact sur votre santé ?

impact-audition-MAD

Le saviez-vous ?
D’après une étude menée par l’université Johns Hopkins, 57 % des personnes âgées souffrant de perte d’audition sont plus sensibles au stress et à la dépression. Mais ce n’est pas tout, la perte auditive est aussi responsable de nombreux désagréments, parfois très graves. Lesquels ?

Découvrez-le sans attendre pour y remédier au plus vite !

Souvenez-vous que la perte auditive et la santé mentale sont liées

Malgré une perte d’audition, vous hésitez encore à aller consulter un spécialiste ? Ce qui va suivre devrait finir par vous convaincre. En effet, lorsque la perte auditive n’est pas correctement traitée, la qualité de vie des personnes concernées diminue fortement.

Vous avez plus de chance d’être exposé à l’isolement social, à la perte de confiance en soi, au repli sur soi et donc à la dépression.

Une enquête réalisée par l’INPES a même démontré que le taux de détresse psychologique chez les personnes malentendantes est presque 3 fois plus important que pour le reste de la population.

Restez vigilant, la perte d’audition favorise les risques de démence

La dépression n’est pas la seule conséquence de la perte auditive. Cette dernière augmente également les risques de déclin cognitif et de démence telle qu’Alzheimer. Rien qu’une perte légère d’audition pourrait doubler le risque de démence.

Bien sûr, la perte d’audition n’implique pas forcément l’apparition de ce genre de pathologies, elle ne représente qu’un risque parmi d’autres.

N’oubliez pas que la perte d’audition vous fatigue

Si vous êtes malentendant depuis un moment, vous vous en êtes sûrement rendu compte : la perte d’audition vous fatigue.

Pour comprendre les gens qui vous entourent, vous devez faire énormément d’efforts pour rester concentrer, pour interpréter les phrases selon le contexte, etc.

Cette fatigue devient encore plus importante dans votre vie active et peut même conduire à l’épuisement professionnel.

Optez pour un appareil auditif pour limiter les risques

Vous l’aurez compris, la perte d’audition engendre des conséquences bien plus graves qu’on ne pourrait l’imaginer. Pour y remédier, voici une solution toute simple : s’équiper d’un appareil auditif.

En effet, selon l’INSERM, le port d’un appareil auditif ralentit le déclin cognitif des patients concernés, ce dernier est alors comparable à celui des personnes dites normo-entendantes.

Sachez qu’il existe toutes sortes de prothèses auditives selon votre situation :

  • les prothèses intra-auriculaires : elles sont très discrètes, car fabriquées sur-mesure. Elles s’adaptent à votre environnement, vous n’avez pas besoin d’ajuster les paramètres sans arrêt ;
  • les modèles contour d’oreilles : ils sont recommandés pour les pertes auditives plus sévères, ils sont dotés d’un tube transparent qui se place derrière l’oreille et d’un écouteur ;
  • les prothèses auditives micro-contours : celles-ci sont conçues pour corriger des pertes auditives moyennes à sévères, tout en étant plus petites qu’un contour d’oreilles classique ;
  • les prothèses « nouvelle génération » : c’est, par exemple, le cas des prothèses auditives Philips, qui sont équipées de la technologie SoundMap. Vous pourrez alors entendre chaque son, même dans des environnements très bruyants, et vous concentrer sur les bruits qui vous intéressent réellement.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Comment soigner les acouphènes ?

• Appareil auditif et assistant d’écoute : quelle différence ?

Partagez sur :