Séniors : comment se protéger contre les cyber-arnaques ?

Cyber_Arnaque

Les arnaques et escroqueries fleurissent sur internet et nombreuses sont les personnes âgées à tomber, au moins une fois, dans le piège. Si les jeunes ne peuvent désormais plus se vanter de ne jamais se faire arnaquer, nos séniors représentent néanmoins une cible privilégiée pour les pirates et escrocs du web.

Les séniors : une cible de choix pour les arnaques

 Si les jeunes sont statistiquement plus exposés aux arnaques par leur consommation massive d’internet, les séniors risquent, par certaines données inhérentes à leur situation, de se faire piéger plus facilement. Isolement, altération des facultés cognitives, utilisation moins performante d’internet peuvent les rendre plus vulnérables.

Ainsi, en premier lieu, il convient d’identifier les arnaques les plus courantes et susceptibles de contourner leur vigilance. Par exemple ? Les fausses œuvres caritatives, les loteries (imaginaires), les faux mails d’organismes financiers (parfois très bien faits, reprenant même le logo des banques), les prétendus remboursements de la part des services publics, les arnaques aux obsèques, les usurpations d’identité… L’inventivité des escrocs est sans limite et leur ingéniosité porte parfois ses fruits. Mais, pas de panique, il existe des moyens simples et efficaces pour éviter l’arnaque.

Comment se prémunir contre les arnaques ?

Même si le nombre de séniors présents sur le web augmente d’année en année, leur utilisation de la technologie n’est pas forcément aussi poussée et prudente que celle des plus jeunes.

D’une manière générale, il n’existe pas plus de miracles sur internet que dans la vie réelle : personne ne propose de l’argent contre quelques clics, et encore moins contre des informations privées et confidentielles.
En premier lieu, soyez organisé : si vous souhaitez utiliser internet au quotidien, faire vos courses et rester en contact avec vos proches, demandez à une personne de confiance de vous aider à configurer vos comptes, sécuriser vos mots de passe et installer un anti-virus.

Ensuite : méfiez-vous ! Si un mail vous semble suspect, supprimez-le et placez l’expéditeur dans les indésirables. Ne cliquez pas sur ses photos, ses liens et encore moins ses pièces jointes : supprimez-le. Si vous faites des courses sur internet, fiez-vous à des sites connus, de type Fnac, Amazon et autres grandes enseignes.

D’une manière générale : aucun organisme fiable et aucune personne de confiance ne vous demandera argent, informations bancaires ou données confidentielles. Ainsi, à la moindre suspicion, supprimez-le mail et n’ouvrez jamais une pièce jointe en provenance d’un expéditeur douteux.

Vous avez repéré une arnaque ?
Signalez-la : https://www.internetsignalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Le numérique, générateur de lien social pour les seniors ?

• Seniors, comment repérer et éviter les arnaques au téléphone

Partagez sur :