L’habitat alternatif : qu’est-ce que c’est ?

habitat

Pour pallier l’isolement, l’éloignement des proches et la nécessité d’avoir recours à un aidant, les séniors n’ont souvent pas d’autre choix que de se tourner vers des structures médicalisées comme les EPHAD. Cependant, afin d’apporter d’autres options aux personnes âgées, des structures alternatives apparaissent. Quelles sont ces nouvelles structures ? Quels sont leurs enjeux ?

Quelle est la situation actuelle des seniors ?

Les seniors peuvent se trouver confrontés à une situation délicate quand il faut avoir recours à des soins réguliers et un encadrement dédié. Ils ont le choix entre la structure de type EPHAD ou maison de retraite, coûteuse et pas toujours totalement adaptée, et le maintien à domicile, souvent très coûteux en raison de l’augmentation du coût de la vie et la diminution des revenus retraite.

Quelles sont les autres alternatives ?

Devant ce constat, associations, personnel soignant, et autres acteurs du paysage social s’interrogent et recherchent des solutions. En mutualisant leurs compétences, mutuelles, bailleurs et collectivités développent des alternatives destinées aux séniors. Ainsi, se créent des maisons partagées, où les pensionnaires sont logés, nourris, accompagnés, assurés pour des sommes inférieures à celles pratiquées en institutions. Se créent également des habitats communautaires ou groupés, avec un esprit de partage et de convivialité qui permet de rompre l’isolement, avec un équilibre entre espaces communs et individuels. Des copropriétés et villages retraite avec services inclus et personnel dédié voient également le jour, favorisant le lien social et les interactions.

Quels sont les enjeux de ces habitations alternatives ?

Le développement de ces structures répond tout de même à trois enjeux majeurs :

- Juridique : encadrer la loi de manière à éviter les pratiques illégales et favoriser un cadre contractuel ou réglementaire en adéquation avec les enjeux médico-sociaux.

- Social : favoriser les interactions et les rapprochements entre séniors dans un environnement sécurisé et inclusif.

- Économique : développer des solutions qui permettent à un plus grand nombre de personnes âgées de bénéficier d’une structure, sans coûts exorbitants.

En 2016, le collectif « Habiter Autrement », créé par Les Petits Frères des Pauvres a lancé une enquête nationale dont le rapport est consultable ici et le guide repère post enquête, ici.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Dépendance : comment accueillir son parent âgé chez soi ?

• Maison de retraite ou rester à domicile : comment choisir ?

Partagez sur :