Les bienfaits de la musicothérapie en 5 points

Les bienfaits de la musicothérapie en 5 points

La musicothérapie consiste à utiliser la musique, c’est-à-dire le rythme, la mélodie et l’harmonie, en tant qu’outil thérapeutique. La musicothérapie est utilisée dans l’accompagnement de personnes rencontrant des difficultés comportementales, relationnelles ou de communication. Cette méthode permet également de soulager des patients souffrant de problèmes de santé. 

La musicothérapie se divise en 2 grandes branches :

  • La musicothérapie réceptive, axée sur l’écoute d’œuvres musicales qui permet aux patients de verbaliser leurs émotions.
  • La musicothérapie active qui rend le patient acteur de sa thérapie.

La musicothérapie et la musique de manière plus générale ont de nombreux bienfaits. En voici 5 :

Bienfait n° 1 : les morceaux doux

Ecouter de la musique douce favorise notre concentration, notre relaxation et réduit notre stress. Avant de se coucher, être bercé(e) par une douce mélodie améliorerait même notre sommeil !

Bienfait n° 2 : les morceaux rythmés

Ecouter de la musique rythmée stimule notre créativité, nous rend davantage positif et agit sur notre moral. Eh oui, la musique est aussi un antidépresseur !

Bienfait n° 3 : soigner l’hypertension et les maladies chroniques

- Musicothérapie et hypertension : selon des études scientifiques menées en Italie, la musique réduirait la tension artérielle. Nous savons que la musique permet de réduire le stress et en ce sens, la musicothérapie permettrait de maintenir la santé du cœur.

- Musicothérapie et maladies chroniques telles qu’Alzheimer ou Parkinson :

  • Amélioration de la coordination des mouvements, de la stabilité et de l’équilibre
  • Amélioration de la mémoire
  • Lutte contre le stress, l’anxiété et les difficultés du sommeil

Bienfait n° 4 : lutter contre la dépression

On sait désormais que la musicothérapie entraîne un état de détente et de relaxation qui permet aux personnes dépressives ou en phase de le devenir de lâcher-prise. De plus, la musique participe à la production d’endorphine, hormone qui procure une sensation de bien-être et qui possède des propriétés analgésiques [ 1 ].

Bienfait n° 5 : accompagner les personnes souffrant d’autisme ou de déficience mentale

Les bienfaits de la musicothérapie dans l’accompagnement des personnes souffrant de déficience mentale sont multiples et varient selon les patients :

  • Amélioration des habiletés communicationnelles.
  • Amélioration de l’attention et de la concentration.
  • Diminution du stress, des comportements inadaptés et de l ‘agressivité.
  • Repère temporel : la musique permet de structurer le temps. Par exemple pour indiquer la fin d’une séance, une musique spécifique et toujours identique sera utilisée.
  • Faciliter les échanges : la musique favorise l’expression de soi et les interactions avec autrui.

Il existe plusieurs formes de musicothérapie et de nombreuses techniques qui varient en fonction des musicothérapeutes et de la situation de santé du patient. Si vous souhaitez utiliser la musique de manière thérapeutique, nous vous conseillons de vous adresser à un professionnel qui mettra en place une thérapie en fonction de vos besoins.

[ 1 ]  » Analgésique  » est un terme utilisé pour parler d’une substance qui supprime ou atténue la douleur.

Cet article vous intéresse ? Découvrez également :

« Les jardins thérapeutiques » : de quoi s’agit-il vraiment ?

Les secrets pour retrouver le sommeil

Partagez sur :