Jardiner : un excellent moyen de garder la forme

Jardiner : un excellent moyen de garder la forme

C’est le printemps, le moment de profiter du retour du beau temps pour prendre l’air, bouger, se détendre et se ressourcer au contact de la nature. Quoi de mieux que le jardinage pour rassembler tous ces bienfaits ?

Grâce à sa proximité avec la nature, son appel à la patience et à la créativité, il représente actuellement un des loisirs préférés des seniors. Le jardinage est également reconnu dans de nombreux pays sous le nom d’ « horthitérapie » : une thérapie non médicamenteuse par l’horticulture ayant des effets positifs notamment sur l’accompagnement des personnes à mobilité réduite

Et pour les personnes qui n’auraient pas la chance de posséder un petit bout de jardin ou un balcon : des associations proposent des jardins communautaires (autrement appelés jardins familiaux ou collectifs) dans toute la France pour permettre à un grand nombre de profiter des joies du jardinage.

Le jardinage : des effets positifs sur la santé

Le jardinage : un excellent moyen de garder la forme

Jardiner pour mieux se préserver ? On dit oui ! Le jardinage possède de nombreux effets positifs sur la santé. Le soleil et le vent sur la peau, l’odeur et la texture de la terre, sont tout autant d’éléments favorisant la relaxation naturelle. En effet, le jardinage est une véritable de source d’apaisement. Loin de tout environnement stressant, il améliore favorablement la concentration et peut même avoir des effets positifs sur les problèmes de sommeil et d’anxiété.

De plus, la lumière extérieure fixe sur la peau de la vitamine D nécessaire au bon équilibre physique d’une personne. Une carence se fait souvent ressentir chez les personnes sédentaires, ne s’exposant que très peu à la lumière naturelle et peut provoquer une sensation de fatigue plus ou moins intense, ainsi qu’une fragilité osseuse.

Le jardinage, en plus de cela, représente une activité physique à part entière. Pratiquer régulièrement permet de diminuer considérablement la surcharge pondérale, d’améliorer la souplesse et les conditions physiques grâce à de nombreux gestes favorisant le renforcement musculaire.

Sur le plan médical, la pratique de cette activité réduit les risques de maladies cardiovasculaires. Elle peut également soulager les symptômes de l’arthrose.

Une activité bénéfique pour le moral et les conditions de vie

Permettant un véritable épanouissement personnel, le jardinage est un excellent vecteur d’ondes positives. Jardiner est bon pour le moral : sortir de chez soi et être au contact de la nature, essence même de la vie, permet au bénéficiaire de s’échapper de son quotidien et de ses conditions de vie. Pour une personne âgée, c’est un moment de détente et de plaisir unique. Il stimule la mémoire, la créativité et requiert une grande patience.

Le jardinage peut même se transformer en un moment de partage et d’entre-aide lorsqu’il se pratique à plusieurs avec l’aide des petits-enfants ou des proches de la personne. En stimulant les sens tels que le toucher, l’odorat, la vue, cette activité réjouit à tout âge.

Ménager son corps grâce à de bons réflexes

Jardiner : un excellent moyen de garder la forme

Jardiner, c’est bien, jardiner sans se faire mal, c’est mieux. Attention à ne pas trop forcer lors de la pratique du jardinage car cela reste une activité physique et comme toute activité physique, il est nécessaire de préparer le corps et les muscles à l’effort. Rien de mieux qu’un petit échauffement avant d’aller bêcher ou désherber. Quelques étirements plus tard, les douleurs et les courbatures désagréables seront évitées.

De plus, il est très important de ne pas forcer sur ses muscles. Si une douleur se fait sentir, il est conseillé d’arrêter la tâche en cours et de la remettre à plus tard. Il existe des astuces simples pour éviter les dos bloqués ou genoux douloureux. Au moment de soulever quelque chose de lourd : il faut toujours penser à plier les genoux pour accompagner le geste. Cela évitera les douleurs dans le bas du dos. L’utilisation d’une brouette peut également être très favorable à la diminution des risques de faux mouvements. Prendre une pause régulièrement, à l’ombre, avec de quoi boire pour se réhydrater est essentiel à ce type d’exercices afin d’éviter une fatigue de l’organisme.

Bien aménager son jardin

Voici quelques conseils pour éviter tout risque de chute ou autre danger :

  • Aménager le jardin de façon à ne pas avoir à faire trop d’efforts et pouvoir se reposer lors du jardinage. La construction d’un chemin pour circuler et l’installation de bancs dans le jardin permettront, par exemple, un plus grand confort.
  • Nettoyer régulièrement le jardin et les accès à celui-ci. Balayer les feuilles, enlever les pierres apparentes, nettoyer les traces de terre qui pourraient devenir glissantes. Cela permettra de sécuriser un peu plus le jardin afin d’éviter les chutes.
  • Eviter de se mettre en danger avec des positions dangereuses, bancales ou en équilibre.
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide pour des gestes nécessitant une certaine habilitée : grimper sur un escabeau par exemple.

Des outils créés pour faciliter l’effort

Heureusement, les professionnels du jardinage et de l’horticulture créent de plus en plus d’outils pour faciliter l’effort.
Il est donc possible de trouver actuellement dans les magasins spécialisés des sièges ou reposes genoux, outils à manche télescopiques etc. Tous ces outils, mécaniques ou électriques sont créés spécialement pour les personnes à mobilité réduite souhaitant préserver leurs articulations et muscles dorsaux.
Il est également possible de trouver des bacs de jardinage surélevés qui évitent les faux mouvements tout en permettant de jardiner paisiblement sans avoir à se baisser.

De nombreuses solutions sont aujourd’hui proposées pour jardiner en douceur, alors, si vous avez le privilège d’en avoir un, n’attendez plus pour chouchouter votre jardin.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

Préserver sa santé en pratiquant une activité physique

Pour rester en forme : le thermalisme et la thalassothérapie

Partagez sur :