L’hortithérapie : quelles vertus pour les seniors ?

jardinnage

Devenu un véritable hobby pour toutes les tranches d’âge, le jardinage apparaît comme une activité particulièrement recommandée pour les seniors, qui peuvent y trouver une source de détente et de bien-être inépuisable. Alors qu’attendez- vous pour cultiver votre jardin ? Connaissez-vous l’hortithérapie ? Quels sont les bénéfices pour la santé ?

Quels sont les bienfaits du jardinage ?

En apportant des bienfaits physiques et psychiques, le jardinage contribue l’équilibre quotidien des seniors, sans efforts particuliers. Mais restez raisonnable et voyez à la hauteur de vos capacités ! Préférez un petit espace, à éventuellement agrandir et développer, mais ne vous surmenez pas.

Physiquement, tondre la pelouse, tailler des massifs, planter des fleurs ou ratisser des feuilles fournissent un bon capital d’exercices d’entretien des articulations. Les gestes répétitifs doux sollicitent positivement les muscles et contribuent par ailleurs à un bon système cardio-vasculaire.

Le jardinage favorise, d’une manière générale, la souplesse, la résistance et l’endurance du corps. Il agit sur la qualité du sommeil et permet de réduire le stress.

D’un point de vue moral, le jardinage apporte un sentiment de bien-être et de satisfaction qui éloigne les nuages de la dépression. Par les opportunités de partage et de convivialité qu’il apporte, il permet également de lutter contre l’isolement.

Qu’est-ce que l’hortithérapie ?

Développée en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Japon, l’hortithérapie signifie « thérapie physique et psychique par la nature » et contribue à stimuler la mémoire ancienne, l’orientation spatiale et temporelle, tout autant que l’activité motrice et les relations sociales. Elle s’avère particulièrement efficace dans le cas de pathologies affectant les fonctions sensorielles et le lien à l’extérieur, comme Alzheimer ou la dépression.

L’hortithérapie est une activité de groupe, préconisée notamment pour les seniors afin de rompre l’isolement. En France, des jardins thérapeutiques commencent à voir le jour dans les EPHAD et les CHU, notamment grâce à l’initiative de l’association Jardins et Santé.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.jardins-sante.org

 

Partagez sur :