L’éducation aux médias des personnes âgées

L’éducation aux médias des personnes âgées

Dans une société où les médias sont omniprésents, il est aujourd’hui plus que nécessaire de s’interroger sur la nature des relations que nous entretenons avec les médias. Passé un certain âge, possédons-nous encore les capacités cognitives pour entretenir une autonomie critique face à un flux de messages aussi important ?

Les produits des médias sont au cœur de nos échanges, et des conversations que l’on tient chaque jour avec nos proches. Ils nourrissent notre imaginaire et façonnent nos attitudes. Il faut être un utilisateur lucide et averti face au besoin constant de s’informer sur le monde qui nous entoure. L’éducation aux médias constitue de plus en plus une discipline indispensable pour développer son jugement critique. 

Qu’est- ce que l’éducation aux médias ?

L’éducation aux médias a pour but d’aider les personnes à décrypter les médias et leurs messages afin que ceux-ci développent un esprit critique et puissent porter une réflexion sur le message médiatique.

Il est important de différencier « l’éducation aux médias » de « l’éducation par les médias », qui elle utilise les médias de masse comme soutien à l’enseignement.

Etudier les médias revient à remonter jusqu’à leur origine, en comprendre le fonctionnement, la construction, la diffusion et la consommation. Il faut chercher à comprendre quel est leur impact, pour savoir quoi croire et quoi faire face à l’information qui nous est transmise.

Les médias ont tendance à ne pas tout à fait refléter la réalité telle qu’on l’entend, et user de plusieurs artifices, afin de construire une autre « re-présentation » de celle-ci. C’est le concept de la « non-transparence » qu’il faut intégrer, c’est-à-dire que les médias ne font pas toujours preuve de neutralité et d’impartialité, et qu’ils nous présentent un certain point de vue.

C’est pourquoi il est essentiel de savoir de quelle manière les médias s’adressent à nous, et dans quel but.

Comment initier les personnes âgées aux médias ?

Amener la personne âgée à s’interroger sur la nature des relations qu’elle entretient avec les médias, majoritairement audiovisuels (télévision souvent allumée, substitut à leur solitude), conduit à lui faire prendre de la distance quant au message transmis.

Les personnes âgées se sentent souvent exclues de la société, elles ressentent alors un besoin de s’intégrer socialement, qui passe souvent par la nécessité d’être informé sur le monde extérieur, et les événements actuels.

Elles sont souvent plus sensibles et réceptrices aux messages, tels que les accidents et les catastrophes naturelles. En effet, elles ont tendance à amplifier le contenu du message et deviennent vite angoissées et préoccupées par ce qui arrive.

Les personnes âgées représentent un public très vulnérable, il est important qu’elles prennent du recul quant au message diffusé. Il faut les rassurer et les amener à canaliser leurs émotions.

Les médias choisissent bien souvent l’information qu’ils souhaitent diffuser et comment ils souhaitent l’agencer, c’est pourquoi il existe un ensemble d’axes à développer pour mieux en comprendre le fonctionnement :

  • Qui sont les producteurs du message ?
  • Quels langages utilisent-ils ?
  • Quelles représentations de la réalité sont proposées ?
  • Quel type de message est proposé et dans quel but ?
  • A qui s’adresse le message ?
  • Quels éléments techniques sont utilisés ?
  • Comment se présente le message (esthétique) ?

L’éducation aux médias est un processus qui s’opère tout au long de la vie d’un individu. La génération des seniors n’a pas assisté à l’émergence des mass-médias et des nouvelles technologies. Ils n’ont eu aucune éducation liée à ce domaine et n’ont pas toujours les moyens de développer une approche critique des nouveaux médias.

Développer cette approche éducative s’apparente à un bon moyen de stimuler leurs fonctions intellectuelles, leur mémoire et leur langage et de leur faire prendre conscience de l’importance d’avoir un esprit critique face à l’information.

Partagez sur :