Comment mettre ma maison en viager ?

viager-jpg

Le viager vous permet d’améliorer vos revenus, tout en continuant à vivre dans votre maison : vous vendez votre habitation, en échange d’une rente à vie que vous verse l’acheteur.

Qu’est-ce que le viager immobilier ?

Le propriétaire d’un logement (le crédirentier) vend son logement à un acquéreur (le débirentier) qui s’engage à lui verser une rente dite « viagère », car elle s’éteint le jour au décès du crédirentier.
Le logement peut être une maison, un appartement, une péniche ou n’importe quel lieu d’habitation. Vous pouvez continuer à occuper votre logement, ce qui constitue un « viager occupé ».

Si vous partez vivre ailleurs, il s’agit alors d’un « viager libre » et il revient à votre acquéreur de payer la taxe foncière et les diverses charges, notamment de copropriété, auxquelles est soumise l’habitation.
Si vous vendez en tant que couple, vous pouvez prévoir la réversion de la rente au profit du survivant.

Il peut aussi être prévu une partie de la somme versée au comptant que l’on nomme « bouquet »

Les avantages du viager

Pour votre acheteur, l’affaire est plus ou moins intéressante en fonction de votre longévité. Pour vous, en tant que propriétaire, vous vous assurez un complément de retraite qui vous offre un meilleur quotidien.
Vous pouvez aussi éviter des problèmes d’héritage, s’il existe des différends irréconciliables entre vos descendants.
Le montant de la rente viagère est calculé en fonction de votre âge, la valeur de votre bien, s’il est libre ou occupé et si vous souhaitez un bouquet. Chaque année, la rente est révisée en fonction de la variation de l’indice du coût de la construction.
Pour mettre votre bien en viager, vous devez vous adresser à un agent immobilier. Vous avez intérêt à en mettre plusieurs en concurrence pour obtenir la meilleure offre. Une fois que vous avez trouvé un compromis avec un acheteur, la vente se signe chez un notaire. L’acte notarié prévoit qui paiera les petits et les gros travaux, ainsi que la taxe foncière et les charges.

 

Cet article vous intéresse ? Découvrez également :

• Organiser sa succession : les points essentiels à connaître

• Organiser sa succession : pensez à rédiger votre testament !

• La donation : une succession avantageuse ?

Partagez sur :