Comment bien vivre le changement de température ?

changement_température

Il n’y a pas que la canicule qui menace les seniors ! A cause d’un ensemble de modifications physiologiques, les personnes âgées sont plus sensibles au froid et risquent ainsi facilement l’hypothermie. Afin d’éviter le danger et de passer un hiver serein, voici quelques conseils avant l’arrivée du froid. 

Se couvrir

Commencez simplement par prévoir des vêtements chauds et adaptés. Par exemple, les traditionnels bonnets et écharpes, afin de vous couvrir la tête et le cou qui représentent de réelles « portes d’entrée » du froid, ainsi que des gants, plus ou moins épais selon la température. En cas de petit vent frais, pensez à nouer une écharpe en laine autour de vos reins, afin de tenir votre ventre au chaud.
Si les sous-vêtements de montagne en laine et soie demeurent des alliés de choix, vous pouvez également vous tourner vers des matières synthétiques, comme le polaire, disponibles en magasins d’équipements sportifs.

À l’image des randonneurs, prévoyez plusieurs couches d’isolation afin d’avoir chaud sans vous en rendre compte.

Utiliser une bouillotte

Adoptez des réflexes de vie quotidienne qui réchauffent. Par exemple, évitez les courants d’air en hiver ou dès qu’il fait frais.

Prenez l’habitude de vous tenir chaud à l’aide d’une bouillotte (à base de noyaux de cerises qui se réchauffent au micro-ondes, plus pratiques et sécurisées que celles à l’eau chaude) et un plaid lorsque vous êtes chez vous, en regardant la télévision ou en pratiquant une activité sédentaire.

Bien s’alimenter

Céréales, légumineuses, boissons chaudes… Si vous n’avez pas de contre-indication, confectionnez des plats mijotés, mitonnés, mais pas trop gras, et bien pourvus en végétaux de saison afin de vous réchauffer.

Avec un bon taux de vitamines et nutriments, votre corps sera en meilleure santé et réagira mieux aux sollicitations extérieures. Évitez le thé et le café qui favorisent la déshydratation et tournez-vous plutôt vers des infusions réconfortantes.

Rester vigilant

Avant toute chose, restez vigilant, pour vous ou votre entourage. Si vous avez besoin d’un suivi médical ou si vous présentez une pathologie particulière, alertez votre médecin traitant des premiers signaux.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 La température corporelle du corps des personnes âgées

 Il fait froid ! Nos 5 conseils pour les personnes âgées

 Canicule : attention danger !

Partagez sur :