Comment bien choisir son déambulateur ?

bien-choisir-son-déambulateur

Souvent vécu comme le signe d’une perte d’autonomie et d’un premier pas vers la vieillesse, l’achat d’un déambulateur permet pourtant tout le contraire !
En donnant à la personne âgée la possibilité de se déplacer, il apparaît comme un outil indispensable de maintien de la mobilité mais aussi du lien social, des seniors.

Toutefois, il ne se choisit pas à la légère !

Demandez conseil !

En premier lieu, demandez conseil à votre ergothérapeute ou votre kinésithérapeute. Ce sont eux qui connaissent vos besoins et impératifs en termes de santé et s’avèrent à même de vous orienter correctement.
Une chose est sûre : selon vos besoins, n’optez pas pour une canne qui, de par son instabilité peut être plus dangereuse.

Demandez-vous d’abord si vous avez besoin d’un déambulateur pour l’intérieur ou l’extérieur, puis interrogez-vous sur votre condition physique et vos handicaps.

Pourquoi pas un cadre de marche ?

Fait pour l’intérieur, le cadre de marche avec antidérapants est surtout recommandé aux personnes souffrant d’un déséquilibre et se tenant trop en avant.
Dans la mesure où il implique d’être soulevé pour se déplacer, il est déconseillé aux personnes souffrant d’un mal au niveau des épaules.

Avec ou sans roulettes ?

A 2, 3 ou 4 roues, ce sont les « rollators », adaptés à un usage extérieur et disposant d’un siège pour faire des pauses lors des déplacements.

Certains ont même, en plus, un panier pour déposer les courses mais requièrent toutefois un bon sens de l’équilibre.

A 2 roues, il s’agit généralement de déambulateurs « hybrides » avec cadre de marche et qui demandent à être soulevés. Ils sont conseillés à des personnes souhaitant sortir dans un périmètre proche de leur domicile ou encore leur jardin.

Enfin, le déambulateur à 3 roues, plus maniable que celui à 4 roues et freins, demande une certaine dextérité afin d’éviter les chutes mais permet cependant une certaine liberté de mouvement.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Gare aux chutes : nos conseils pour les éviter

 Comment bien choisir sa canne?

 Arthrose : tout savoir sur l’opération de la hanche

Partagez sur :