Comment anticiper la dépendance des seniors ?

Comment anticiper la dépendance des seniors

Si chez certains seniors la perte d’autonomie est progressive, il n’est pas rare, suite à un accident ou une maladie, de se retrouver en perte d’autonomie. C’est pourquoi il est plus que conseillé d’anticiper autant que possible cette dépendance. Mais comment le faire ? Le blog Maintien à domicile vous conseille. 

Comment aménager son logement ?

Beaucoup de seniors souhaitent vivre le plus longtemps possible chez eux. Pour autant, la perte d’autonomie s’anticipe en évoluant dans un espace adapté. La règle n°1 est bien évidemment soit d’opter pour une maison de plain pied, soit de faire en sorte que vous puissiez vivre uniquement au rez-de-chaussée. Il faut ainsi pouvoir disposer d’une chambre et d’une salle d’eau en bas. Il convient également de privilégier une douche spacieuse à une baignoire.

Mais l’aménagement de son logement peut également passer par un désencombrement des espaces pour anticiper la dépendance physique et la nécessité éventuelle de faire circuler un fauteuil roulant. Autre point à ne pas négliger : la domotique. Aujourd’hui, il est possible de créer des chemins lumineux pour éviter les chutes la nuit, de gérer à distance la lumière, le chauffage, de centraliser la fermeture des stores, etc. Anticiper la dépendance, c’est se créer un espace de confort qui s’adapte à toutes les situations.

Dois-je prendre une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est bien sûr à envisager et ce, le plus tôt possible. L’intérêt d’une telle assurance est multiple. En effet, cela permet d’une part de bénéficier d’une rente pour continuer à vivre correctement. D’autre part, selon l’assurance perte d’autonomie que vous aurez choisie, vous pouvez obtenir des services précieux tels qu’un accompagnement psychologique ou une aide pour effectuer les démarches administratives pour obtenir des aides lors d’un éventuel placement en EHPAD. Attention cependant à bien lire entre les lignes des différentes associations départementales dont les rentes ne sont pas toutes versées pour le même degrés de perte d’autonomie.

Se préparer financièrement

Si vous en avez la possibilité, épargner reste une solution particulièrement efficace pour vous protéger, vous et vos proches, en cas de problème. En effet, anticiper la dépendance, c’est disposer des fonds nécessaires pour envisager la vie en EHPAD. Malgré votre volonté de rester à votre domicile, la perte d’autonomie vous amènera peut-être à intégrer une structure spécialisée. Or, cela a un coût. Si le montant de votre retraite est faible, votre épargne pourrait vous permettre de éloignée de votre famille avec un accueil et des services moins qualitatifs.

N’oubliez pas que si la perte d’autonomie est un sujet qui effraie, l’anticiper permet de la vivre plus sereinement.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Comment faire le deuil de l’autonomie de ses parents ?

• Perte d’autonomie : quelles solutions d’hébergement ?

• Quel projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées ?

Partagez sur :