Bien choisir son auxiliaire de vie

Bien choisir son auxiliaire de vie

Vous avez pris la décision de recruter une auxiliaire de vie ? Comment bien choisir ? Faut-il privilégier les diplômes ? Exiger une expérience minimum ? Voici quelques conseils pour engager la perle rare. 

Pourquoi faire appel à une auxiliaire de vie ?

Être auxiliaire de vie est un métier des services d’aide à la personne : l’auxiliaire professionnel intervient à domicile, directement chez la personne âgée confrontée à une situation de perte d’autonomie. En effet, malgré la dépendance les personnes âgées ou en situation de handicap souhaitent bien souvent vivre et vieillir dans leur environnement, chez eux.

Rôles de l’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie accompagne et stimule la personne âgée, malade ou en situation de handicap dont elle a la charge. Elle l’assiste dans les gestes de la vie de tous les jours en prenant en charge tout ou partie de l’entretien de la maison, du linge, de la préparation des repas, des courses, des tâches administratives, etc. Elle peut aussi avoir un rôle plus intime en s’occupant de la toilette ou encore de l’habillage lorsque cela est nécessaire.

Cet accompagnement personnel permet de rompre l’isolement et joue un rôle relationnel important : balade, conversations, l’aide à domicile permet de maintenir ou de créer un lien social tout en soulageant les proches et la famille.

La limite de son intervention se situe au niveau médical : l’auxiliaire de vie n’est pas habilité à réaliser des actes médicaux, réservés aux infirmiers et médecins uniquement.

Conseils pour bien choisir

Sélectionnez une auxiliaire de vie formée et compétente

Venir en aide à une personne âgée ou handicapée ne s’improvise pas c’est pourquoi tous les auxiliaires de vie doivent être en mesure de justifier d’une formation, d’un diplôme d’Etat Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) ou d’une équivalence obtenue après validation des acquis de l’expérience (VAE). N’hésitez pas à vous renseigner sur ses expériences passées ou à demander des références de précédents employeurs.

Privilégiez la confiance et les qualités humaines

Au-delà des compétences professionnelles, l’auxiliaire de vie doit indéniablement posséder des qualités humaines, être à l’écoute, motivé et surtout passionné par son travail. Fiez-vous à votre instinct pour déceler cette vocation chez l’aide à domicile que vous avez choisi.

Prévoyez une période d’essai

Prévoyez une période d’essai afin d’évaluer les compétences et les qualités humaines de l’auxiliaire de vie. À l’issue de cette période, dressez un bilan et évaluez le niveau de satisfaction de chacun.

Signez un contrat

Pensez à formaliser par écrit la relation de travail qui va vous unir avec l’auxiliaire de vie en rédigeant un contrat en bonne et due forme. Pour vous dédouaner des tâches administratives, vous pouvez faire appel à une structure prestataire de services à la personne.

Pour toutes questions relatives aux services d’aide à la personne, que ce soit pour trouver l’auxiliaire de vie idéal, ou pour vous renseigner quant aux aides et subventions existantes, n’hésitez pas à vous rapprocher des organismes compétents (Conseil Général, mairie, CCAS) ou à demander conseil au médecin de famille.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Perte d’autonomie : quelles solutions d’hébergement ?

•  Aménagement du domicile : focus sur l’escalier !

•  Gare aux chutes : nos conseils pour les éviter

•  La téléassistance : le contact à tout moment

•  La domotique : des outils qui simplifient la vie des seniors

 

Partagez sur :